Les 5 règles d’or pour réussir un entretien d'embauche 
 

Les entretiens d'embauche vous font peur ? Découvrez quelques astuces simples à mettre en place, et vous relèverez haut la main cette épreuve !

Image
Poignée de main de jeune manager joyeux avec un nouvel employé

À la recherche d’un travail, vous avez postulé à une offre d’emploi (CV et lettre de motivation à l'appui) et vous en êtes à la phase fatidique de l’entretien ? Déjà, bravo, votre candidature a retenu l’attention du ou des recruteurs. Cependant, s’il y a bien une étape cruciale mais redoutée de tous, et ce, même par les personnes les plus détendues au monde, c’est l’entretien d’embauche

Et on comprend aisément pourquoi ! Parler de soi, être mis(e) à l’épreuve entre 30 minutes et 1h30 en fonction des entreprises, se vendre auprès d’un recruteur tout en restant honnête, se montrer à son avantage.. Une expérience délicate et forcément source de stress. Mais alors, comment rendre cet exercice moins complexe ? Et surtout, comment mettre toutes vos chances de votre côté pour être retenu(e) ? Pas de panique, on vous dit tout ! Voici quelques conseils qui vous aideront grandement lors de votre prochain entretien d’embauche.

1. Renseignez-vous sur la structure et le poste

Tout comme dans la vie d’une manière générale, témoigner son intérêt envers quelqu’un suscite forcément une réaction positive. Cela fait toujours plaisir ! Et bien le processus est exactement le même dans la sphère professionnelle ! Un candidat qui se renseigne sur l’entreprise est forcément bien vu par les recruteurs. Et ce, surtout s’il pousse les recherches : le site internet si l’entreprise en a un, son histoire, ses valeurs de marque, sa cible, ou encore ses offres et / ou ses produits, tout doit être passé au crible… Autant d’informations essentielles qui démontreront votre motivation, tout simplement.

Mais ce n’est pas tout. Vous avez en réalité encore plus à gagner en vous informant sur la boîte que vous visez. Et pour cause, plus vous obtiendrez de renseignements sur la structure, plus vous serez à votre aise pendant l’entretien. C’est un peu comme à l’école, on est toujours plus serein lorsque l’on a bien appris sa leçon avant un contrôle. N’est-ce pas ?

On a tendance à l’oublier, mais il en est de même pour votre fiche de poste. Il est important d’en saisir les enjeux et de postuler seulement si votre expérience, vos compétences et votre projet concordent en tous points avec cette dernière. Une fois les missions appréhendées en toute objectivité, vous pourrez plus aisément cibler vos faiblesses (méconnaissance d’un aspect technique, d’une activité…etc) mais également vous mettre en avant pendant l’entretien (vos qualités). Comment ? En reliant précisément vos aptitudes avec les missions en question. 

2. Préparez-vous en amont 

Faisons le point ensemble sur cette étape cruciale. Au-delà des recherches et des prises d’informations pointues sur l’entreprise, si vous souhaitez aborder votre entretien dans les meilleures conditions, rien de mieux qu’une présentation digne de ce nom. On parle parfois à ce titre de préparation psychologique, voire de mise en condition. 

Dans la même dynamique que celle qui consiste à se renseigner sur l’entreprise, il s’agit ici de s’entraîner afin d’éviter au maximum d’être pris(e) de court. Vous pouvez par exemple vous présenter à voix haute, seul(e) ou devant quelqu’un. C’est un exercice très efficace, une sorte de simulation qui permet de limiter les hésitations orales, ou encore les maladresses. Cela paraît tout bête, mais ces fautes-là ne sont pas détectables si vous ne vous entraînez pas à l’avance ! Sans oublier la confiance que vous emmagasinez en vous exerçant. L’ayant déjà fait auparavant, vous paraîtrez sûr(e) de vous, et réduirez considérablement le trac !

Ensuite, il est intéressant d’anticiper quelques questions couramment posées en entretiens d’embauche. Et oui, quels que soient le job visé et le secteur d'activité, les processus de recrutement sont sensiblement les mêmes et aident les recruteurs à déterminer quel candidat ils ont en face d’eux. À la suite du fameux “parlez-moi de vous” qui vous invite à vous présenter, il est de coutume de demander aux candidats de citer 3 défauts et 3 qualités. Réfléchissez-y en amont, au risque de paniquer ! Pensez également à prévoir ces questions incontournables :

  • Pourquoi avoir choisi notre entreprise ?
  • Quelles sont vos motivations pour ce poste ?
  • Ou encore, pourquoi vous et pas un autre ?
  • Avez-vous des questions 

Le vrai challenge pour vous à travers ces interrogations est de réussir à mettre en valeur, à convaincre. Bien que cette démarche ne soit pas naturelle chez tout le monde, et surtout à l’oral par rapport à une lettre de motivation par exemple, c’est le moment de donner le meilleur de vous-même ! Exprimez clairement votre plus-value, ce que vous pourriez apporter concrètement à l’entreprise. Pour ce faire, parlez de vous de manière positive : appuyez-vous sur vos expériences les plus parlantes, vos traits de caractère qui s’accorderaient avec l’équipe et la culture du groupe, vos qualités, ou encore votre formation / votre parcours… Il faut faire la différence et surtout susciter l’envie chez l’employeur de vous embaucher. 

Après avoir longuement réfléchi aux réponses que vous pourriez apporter, vous pouvez par exemple les inscrire sur papier pour mieux les intégrer. 

Enfin, pour que votre préparation soit exhaustive, n’oubliez pas de dresser une petite liste de questions à poser pendant ou à la fin de l’entretien. Cela traduira une fois de plus votre motivation pour le poste, et votre envie de poursuivre l’aventure ! Bien sûr, choisissez des questions pertinentes, et n’abordez pas tout de suite le sujet sensible des congés par exemple. Concentrez plutôt votre attention sur l’entreprise d’une manière générale, les différentes missions du poste, voire la suite du recrutement. 

3. Soignez votre apparence et votre élocution 

On dit couramment que la première impression est toujours la bonne. L’enjeu est donc de taille à l’occasion d’un face-à-face comme l’entretien ! Sans en faire trop, travaillez votre tenue pour le jour J. Le meilleur conseil que l’on puisse vous donner, c’est de porter une tenue classique. L’essentiel est de bien s’apprêter ! Jouez-là sobre et chic : le blanc, le noir sont des valeurs sûres. Bien entendu, évitez les vêtements froissés, ou troués. Quant à la coiffure, elle a également toute son importance. Ne débarquez pas avec les cheveux dans tous les sens comme si le réveil venait à peine de sonner, cela ferait forcément mauvaise impression. 

Mais ce n’est pas fini ! Avez-vous déjà rencontré quelqu'un qui parle à vitesse grand V ? Ou au contraire, tellement lentement que l’on pourrait s’endormir ? Ça aussi, c’est un point à travailler : le débit de parole. Il est donc crucial de trouver le juste milieu et d’exprimer clairement vos réponses à la personne à qui vous vous adressez. Et pour terminer, la posture : tenez-vous bien droit(e), et maintenez un langage corporel positif, qui traduit une certaine assurance. Comment procéder ? Ne fuyez pas votre interlocuteur du regard, au contraire ! Préservez une attitude ouverte et engageante, ce qui vous permettra d’inspirer la sympathie et la confiance chez les recruteurs. 

4. Et après l’entretien ?

Lorsque l’entretien touche à sa fin, bien que vous ayez déjà tout donné pendant de nombreuses minutes, il est important de ne pas tout gâcher sous le coup de la fatigue. C’est au contraire le moment ou jamais de maintenir votre posture, et de rester professionnel. Soignez donc votre départ, en remerciant votre ou vos interlocuteurs pour leur temps ! Ces brèves paroles peuvent paraître anodines, mais sont en réalité très précieuses, puisqu’elles vous permettront de partir sur une bonne note.  

Les entretiens d’embauche comprennent trois étapes : l’avant, pendant, et l’après. On l’oublie parfois, mais  les processus de recrutements sont souvent longs, et peuvent s’étendre jusqu’à plusieurs semaines. De quoi mettre la patience des candidats à rude épreuve.. Mais justement, ne vous faites pas oublier. Maximiser vos chances, même après l’entretien, c’est possible ! Rappelez donc votre motivation à votre recruteur, afin qu’il en prenne pleinement conscience. Pour y parvenir, vous pouvez par exemple commencer par un mail de remerciement à l’issue de l’entretien, histoire de marquer le coup et d’éventuellement y glisser une question que vous auriez oublié de poser. Si aucune réponse ne vous parvient, alors vous pouvez passer la seconde et relancer clairement votre interlocuteur par mail. 

5. Le petit tips Studi : l’honnêteté paye toujours !

Lorsque vous postulez dans une entreprise, c’est bien que l’offre en question correspond à :

  • Votre profil et votre personnalité, 
  • Votre parcours et vos expériences,
  • Votre formation,
  • Votre projet professionnel.

C’est pourquoi il n’y a aucun intérêt à mentir lors d’un entretien d’embauche. Que ce soit à propos des aspects techniques : vous ne connaissez pas un logiciel, ou  même un trait de votre personnalité (des défauts par exemple) ou encore des compétences inscrites sur la fiche de poste, vous n’avez tout bonnement rien à gagner en embellissant le portrait. Au contraire, lorsque la vérité refera surface, vous risquez de mettre en péril votre poste ! Une perte de temps pour vous, mais également pour votre employeur. Être réaliste et objectif sont des mots d’ordre dans le monde du travail ! Alors, envoyez votre candidature seulement si vous vous reconnaissez dans l’offre d’emploi. Les recruteurs préféreront toujours un candidat honnête, peut-être moins qualifié, à celui qui prétend être quelqu’un qu’il n'est pas.  

L’entretien d’embauche est une étape difficile, souvent synonyme de stress pour de nombreuses raisons que l’on a évoqué plus haut. Cependant, grâce aux quelques conseils énoncés, vous aborderez les choses avec plus de sérénité. La meilleure réponse à donner à un candidat inquiet : se préparer, s’exercer : c'est la clef du succès 

À la recherche d’un job ? Chez Studi, les offres d’emploi ne manquent pas. Nous recrutons activement de nouveaux talents passionnés qui souhaitent grandir et prendre part à une superbe aventure humaine et professionnelle ! Postulez dès maintenant :

Let's join us !