Le DCG ou diplôme de comptabilité et gestion est un diplôme d’État de niveau 6, délivrant l’équivalent d’une licence (bac + 3). La formation DCG est le premier palier du cursus de l’expertise-comptable. Elle est accessible aux titulaires d’un baccalauréat général, technologique ou d’un diplôme équivalent. Le cursus de l’expertise-comptable (DCG, DSCG, DEC) s’inscrit comme étant le parcours de référence pour évoluer dans le domaine de la comptabilité, de la finance ou de la gestion.

Afin de s’adapter aux changements économiques et répondre aux besoins du marché du travail, les programmes de la filière expertise-comptable évoluent avec le temps. Le ministère de l’Enseignement supérieur a réformé le programme du DCG, ces modifications sont entrées en vigueur depuis 2020.

Voici un récapitulatif des principaux changements du programme de formation DCG, suite à la réforme du référentiel DCG de juin 2019.

Les objectifs de la réforme du DCG

L’objectif de la réforme du DCG est de préparer de manière optimale les candidats à la réalité du monde du travail, de maximiser leur chance d'intégrer une entreprise ou un cabinet de comptabilité, de répondre aux différents besoins des entreprises, de prendre en compte les évolutions économiques et législatives et d’intégrer le progrès numérique et technologique.

La réforme modernise et restructure le programme du DCG afin de le rendre plus professionnalisant et opérationnel.

Réforme DCG : les UE qui changent de nom

La réforme du DCG a modifié le nom pour 5 unités d’enseignement (UE). Ainsi :

  • L’UE 1 Introduction au droit devient Fondamentaux du droit.
  • L'UE 2 Droit des sociétés devient Droit des sociétés et des groupements d’affaires.
  • L’UE 5 Économie devient Économie contemporaine.
  • L’UE 9 Introduction à la comptabilité devient Comptabilité.
  • L'UE 13 Relations professionnelles devient Communication professionnelle.

La création des « axes »

Les 14 unités d’enseignement, dont une est facultative (UE 14 – Langue vivante étrangère), sont désormais structurées en 4 axes thématiques :

  • Axe 1 : Droit des affaires :
    • UE 1 Fondamentaux du droit,
    • UE 2 Droit des sociétés et des groupements d'affaire,
    • UE 3 Droit social,
    • UE 4 Droit fiscal.
  • Axe 2 : Gestion comptable et financière :
    • UE 6 Finance d'entreprise,
    • UE 9 Comptabilité,
    • UE 10 Comptabilité approfondie,
    • UE 11 Contrôle de gestion.
  • Axe 3 : Analyse économique et managériale :
    • UE 5 Économie contemporaine,
    • UE 7 Management.
  • Axe 4 : Communication et environnement numérique :
    • UE 8 Systèmes d'information et de gestion,
    • UE 12 Anglais des affaires,
    • UE 13 Communication professionnelle,
    • UE 14 Langue vivante étrangère (facultative).

Des modifications du programme du DCG

La réforme a également mis à jour le contenu du programme du DCG.

D'une part, elle accentue la différence de programme entre le DCG et le DSCG grâce à quelques allégements du DCG.

D'autre part, elle met à jour le programme afin de le moderniser : nouvelles technologies, utilisation des progiciels etc.

Voici quelques exemples de ces modifications :

  • UE 2 Droit des sociétés et des groupements d'affaire : ajout de 2 nouveaux chapitres, économie sociale et solidaire, et prévention des entreprises en difficulté.
  • UE 3 Droit social : suppression de la partie contrôles et contentieux social.
  • UE 8 Systèmes d'information et de gestion : ajout de la programmation du tableur, et de nombreuses notions liées au développement du numérique.
  • UE 9 Introduction à la comptabilité : ajout de 20 heures de formation supplémentaires. L'accent est mis sur les nouvelles technologies.
  • UE 10 Comptabilité approfondie : ajout de 20 heures de formation supplémentaires.

Des modifications d'épreuves

L'épreuve de l'UE 5 Économie contemporaine se compose désormais d’une épreuve écrite, basée sur l'analyse de dossiers documentaires, avec une ou plusieurs questions. Le commentaire de documents et la dissertation sont supprimés.

L'épreuve de l'unité d’enseignement 7 Management se compose désormais d’une épreuve écrite portant sur une étude de cas, afin d'en établir une analyse managériale. Une question problématisée vient compléter l’épreuve.

L'épreuve de l’unité d’enseignement 11 Contrôle de gestion, quant à elle, porte sur l'étude d’une situation pratique permettant au candidat d'analyser les différentes problématiques liées à la gestion.

UE 13 Communication professionnelle : la partie structurée du rapport de stage passe de 40 à 30 pages maximum.

Les coefficients, la notation et les crédits ECTS

Un coefficient unique

Autre changement majeur depuis l’instauration de la réforme, les 13 unités d’enseignement au DCG sont dorénavant toutes affectées à un coefficient de 1.

Lissage des ECTS par UE

De plus, depuis la réforme chaque épreuve du DCG permet aux candidats d’obtenir 14 crédits européens (ECTS), à l’exception de l’UE 13 Communication professionnelle qui ne permet de valider que 12 crédits.

Durée de validité des notes du DCG

Concernant les notes obtenues au DCG, celle-ci ont désormais une durée de validité :

Les candidats qui ont obtenu une note supérieure ou égale à 10/20 ont la possibilité de les conserver durant 8 ans.

Les notes inférieures ou égales à 6/20 ne sont pas conservées.

dcg
logo Comptalia
Eligible CPF
DCG
Bac+3
12 à 36 mois
100% en ligne
434012395_studi
logo Comptalia
Eligible CPF
DSCG
Bac+5
18 à 36 mois
100% en ligne