Le métier de Juriste

Le conseil en droit pour toutes les actions de l’entreprise

Le juriste, également appelé collaborateur ou expert juridique, défend et garantit les intérêts de la société qu’il représente, en interne ou en externe. Les conseils du juriste sont indispensables au sein d'une entreprise.

Les missions du juriste d’entreprise sont de plusieurs ordres. Il prend en charge les contrats, avenants ou déclarations découlant d’obligations légales de l'entreprise, dans le respect du droit (fiscal, social, commercial, immobilier, travail…). Il ou elle est aussi chargée d’informer et de conseiller les différents départements de l’entreprise, ainsi que la direction, sur des questions d'ordre juridique, touchant par exemple aux projets ou changements impliquant un cadre juridique : fusion-acquisition, licenciements, plans sociaux, etc.

Le juriste d’entreprise collabore à la gestion de contentieux juridiques, prud’hommaux et fiscaux. Il rédige des actes juridiques et accomplit des démarches auprès d'organismes publics ou privés pour le compte de l’entreprise. Il doit aussi organiser, au long cours, une veille technique (actualité légale, jurisprudentielle...), en vue de l’optimisation du business de l’entreprise accompagnée. Il contribue à la préservation du patrimoine financier ou immobilier de celle-ci. Il peut, enfin, être amené à manager et animer une équipe.

Découvrez le métier de juriste, ses évolutions professionnelles et les formations Studi au métier de juriste.

Portrait type du juriste

Il trouve du travail assez facilement avec un bac + 5 minimum.

Il a un caractère social, organisé, réaliste, intellectuel et entreprenant.

Il travaille dans le secteur public ou privé, en intérieur, à domicile, dans un bureau, en zone urbaine, rurale ou à l’international, avec des horaires en journée et parfois en soirée.

Salarié, indépendant ou intérimaire, il gagne entre 2 100 et 4 400 € bruts par mois.

Qui recrute des juristes ?

  • Grands groupes et PME

    Dans les entreprises de petite ou moyenne taille, le juriste est le plus souvent généraliste, touchant, en fonction des besoins, à différents secteurs du droit. Dans les grands groupes, où cohabitent plusieurs juristes, il est susceptible d'être spécialisé dans un domaine particulier : droit du travail, de la propriété intellectuelle, des marques, de l’immobilier, des sociétés, de la concurrence…

  • Cabinets spécialisés ou freelance

    Au sein d’un cabinet spécialisé dans une activité juridique, le ou la juriste est généralement dédié à un secteur du droit (public ou privé, social, bancaire, des affaires, des données personnelles, etc.), représentatif de l’activité de la structure. Il est très polyvalent et autonome au sein de son champ d’intervention.

Quelles sont les conditions de travail du juriste ?

  • Environnement de travail du juriste

    Le ou la juriste travaille en contact étroit avec les professionnels du département juridique dont il dépend, ainsi qu’avec les différents services de l'entreprise (ressources humaines et comptabilité notamment). Il interagit aussi régulièrement avec les représentants du personnel, et à l’extérieur avec les administrations locales et régionales, avec des professionnels du droit (avocats, commissaires aux comptes...), de la finance et de l’assurance.

    Si la fonction impose de longues périodes de travail de bureau, elle peut également impliquer de fréquents déplacements, en France et à l’international.

  • Cadre hiérarchique

    Au sein d’une PME, le juriste sera généralement rattaché directement à la direction générale. Dans un grand groupe, son supérieur sera souvent le directeur juridique.

  • Horaires et saisonnalité

    Le juriste d’entreprise travaille essentiellement en journée. Des dépassements en soirée, voire en week-ends, sont possibles dans les périodes de rush (contentieux, plan social, fusion…) ou de contrat à boucler en urgence.

Salaire du juriste

Le salaire d'un juriste dépend de la taille de l’organisation dans laquelle il travaille, de son expertise et de son expérience. On observe aussi des salaires plus élevés en Île-de-France qu'en région.

  • 2100

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 4400

    bruts mensuels avec de l'expérience
    et jusqu’à 15 000 € pour les profils experts

Quel est le profil du juriste ?

Qualités majeures

En plus d’une réelle expertise en droit, une des qualités essentielles pour exercer le métier de juriste est l’esprit d’analyse et de synthèse, ainsi que la faculté de raisonnement. Il sait analyser rapidement des situations complexes et les transcrire dans des documents juridiques à la fois succincts, précis et fiables. Ses qualités d’expression impeccables, tant à l’oral qu’à l’écrit, ainsi que rigueur, ténacité et force de persuasion sont les qualités déterminantes pour mener avec succès les négociations de contrats.

Métier de contact par essence, avec des interlocuteurs très divers tant en interne qu’à l’extérieur, le juriste est un excellent communicant. Autonome, organisé, polyvalent et adaptable, il peut traiter indifféremment des relations sociales dans l’entreprise que de fusions-acquisitions ou de l’achat d’un bien immobilier. Le juriste d’aujourd’hui fait montre d’une bonne connaissance des outils informatiques. La maîtrise de l’anglais est fortement appréciée : c’est même un impératif dans un environnement international.

Expérience

Le métier est accessible aux jeunes diplômés d'un bac + 5 en droit, à condition d’avoir déjà acquis une certaine connaissance des rouages de l’entreprise via des stages.

  • 4 /5

    Relationnel

  • 3 /5

    Indépendance

  • 5 /5

    Réflexion

  • 5 /5

    Technique

  • 3 /5

    Action

Quelle formation pour devenir juriste ?

Pour devenir juriste, il faut avoir à son actif un diplôme en droit de niveau bac + 5 : master en droit, mastère spécialisé juriste manager international ou autres.

La double compétence droit/diplôme d’écoles de commerce ou d’IEP est particulièrement recherchée. Il est également possible de passer par un diplôme de juriste conseil d'entreprise (DJCE).

Votre parcours de formation chez Studi

Image
Collaborateur Juridique
Image
logo Comptalia
Collaborateur juridique
100% en ligne
Formation qualifiante
Image
bts support l'action managériale sam
Image
logo Comptalia
Eligible CPF
BTS Support à l'action managériale (SAM)
Bac+2
100% en ligne
Diplôme d'Etat

Évolution professionnelle

Avec l’expérience, le juriste peut prendre en charge des dossiers de plus en plus importants et devenir juriste d’entreprise expert ou manager d’équipe juridique.

Il peut, à terme, accéder au poste de directeur juridique. Il participe alors à la définition des enjeux stratégiques de l’entreprise, souvent au sein du comité de direction. S’il a ou acquiert une spécialisation en droit du travail, il pourra évoluer vers la fonction de DRH.

Par ailleurs, au bout de 8 ans d'exercice, un juriste a la possibilité de s'installer comme avocat. Il peut aussi passer le concours d’entrée à l’École Nationale de la Magistrature.