Le métier de Directeur des partenariats et du sponsoring

Entretient des relations avec les partenaires

Le directeur des partenariats et du sponsoring, appelé également responsable des alliances stratégiques, s’occupe des relations partenaires. Il peut travailler dans un service marketing et ventes ou au sein de la direction générale.

Il possède une connaissance aiguë du marché et secteur de son entreprise, ainsi que des entreprises à la recherche d’un partenariat, afin de trouver de nouveaux sponsors.

Le directeur des partenariats et du sponsoring prospecte les entreprises et échange avec elles afin de leur vendre au mieux son entité. Il cible, identifie et qualifie les partenaires potentiels. Il initie, développe et entretient les relations avec les partenaires et assure un suivi régulier et rigoureux afin de garantir un respect de tous les engagements.

Il est présent pendant toutes les étapes de sponsoring, dont il assure le bon fonctionnement. Généralement il dirige une équipe dédiée aux partenariats. Ensemble, ils élaborent et rédigent des ententes de partenariats, des contrats, des plans, des présentations etc. Une fois les contrats en place, il doit animer le réseau de partenaires pour entretenir le lien. Pour cela, il organise et participe à des événements de réseautage.

Par ailleurs, le directeur des partenariats et du sponsoring travaille étroitement avec l’équipe marketing pour s’assurer que la communication externe et le marketing correspondent aux contrats.

Découvrez le métier de directeur des partenariats et du sponsoring, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type du directeur des partenariats et du sponsoring

Il trouve du travail avec un diplôme de niveau bac + 5.

Il a un caractère directif, persuasif et curieux.

Il travaille dans le secteur public ou privé, en zone urbaine ou internationale, et avec des horaires en journée ou en soirée selon l’activité.

Salarié, il gagne entre 3 000 € et 5 500 € bruts par mois selon son diplôme, son expérience, son statut et sa situation géographique.

Qui recrute des directeurs des partenariats et du sponsoring ?

  • Entreprises

    Lorsqu’il travaille en entreprise, le directeur des partenariats et du sponsoring assure une veille afin de dénicher, cibler et prospecter les partenaires potentiels. Il négocie et signe des accords de partenariat et veille à leur application.

    En entreprise, le directeur des partenariats est généralement à la tête d’une équipe. Il constitue et gère un réseau de revendeurs et conçoit des programmes qui ont pour objectif de convaincre et engager les partenaires.

  • Clubs sportifs, associations ou ligues sportives

    Les clubs sportifs, annonceurs, associations et ligues sportives sont les entités qui recrutent le plus des directeurs de partenariats et sponsoring. Au sein de ces structures, il développe et met en œuvre une stratégie de parrainage sportif pour développer l'image et la notoriété de l’entité. Avec son équipe et en accord avec les valeurs et la politique interne, il définit des axes de partenariat et s’assure d’un certain ROI et d’une certaine rentabilité.

    Il veille à ce que la communication externe et le marketing sportif correspondent aux contrats signés avec les partenaires. Enfin, il peut également endosser le rôle d’organisateur d’événements pour attirer des sponsors.

  • Freelance

    Avec quelques années d’expérience et un bon carnet d’adresses, le directeur des partenariats et du sponsoring peut décider de devenir indépendant. Ainsi, il travaille comme freelance pour le compte de clients qui feront appel à ses services et compétences. Il peut également être sollicité par un club sportif souhaitant s’associer avec une « marque » pour partager ses différents frais de fonctionnement.

Quelles sont les conditions de travail du directeur du sponsoring ?

  • Environnement de travail du directeur des partenariats et du sponsoring

    Le directeur des partenariats et du sponsoring travaille dans un bureau la plupart du temps. Il se déplace régulièrement pour rencontrer les partenaires et les potentiels sponsors. Il passe beaucoup de temps au téléphone et en réunion que ce soit en interne avec ses équipes, avec sa direction ou encore en externe avec ses clients et partenaires.

  • Cadre hiérarchique

    Le directeur des partenariats et du sponsoring exerce habituellement sous la responsabilité du directeur marketing, mais il peut également travailler sous l’autorité directe du directeur général. S’il n’est pas directement rattaché au service marketing, alors il collabore beaucoup avec ce service.

  • Horaires et saisonnalité

    Le directeur des partenariats et du sponsoring a des horaires assez variés. S’il travaille au sein d’une entreprise, alors il a des horaires de bureau. Toutefois, lors de ses différents déplacements et événements, il peut être amené à avoir des horaires étendus.

    Enfin, s’il travaille au sein d’une structure sportive, son activité dépend essentiellement de l’activité sportive et du club dans lequel il travaille.

Salaire du directeur des partenariats et du sponsoring

Le salaire du directeur des partenariats et du sponsoring dépend de son diplôme, de son expérience et de son statut. On observe généralement des rémunérations plus importantes en région parisienne que sur le reste du territoire.

  • 3000

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 5500

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du directeur du sponsoring ?

Qualités majeures

Aptitudes relationnelles, curiosité, persuasion et organisation sont des qualités essentielles pour devenir directeur des partenariats et du sponsoring.

Ce professionnel doit avoir une très bonne connaissance du marché dans lequel il évolue, ainsi que de grandes compétences communicationnelles et stratégiques.

Le directeur des partenariats et du sponsoring est un excellent commercial, qui a un bon sens de l’écoute et qui dispose d’une grande force de persuasion. Il a une bonne capacité d’adaptation à des interlocuteurs variés et doit pouvoir facilement et rapidement créer du lien avec un sponsor.

Enfin, il doit avoir des connaissances juridiques pour pouvoir négocier de manière pertinente et efficace. Il doit maîtriser l’anglais car il est amené à collaborer avec des entreprises et des annonceurs à l’international.

Expérience

Un responsable des partenariats peut devenir directeur des partenariats et du sponsoring après une expérience réussie de minimum 5 ans. Avec l’expérience, il pourra se diriger vers les grandes entreprises ou des clubs sportifs nationaux afin d’avoir plus de responsabilités.

  • 5 /5

    Relationnel

  • 3 /5

    Indépendance

  • 4 /5

    Réflexion

  • 3 /5

    Technique

  • 5 /5

    Action

Quelle formation pour devenir directeur des partenariats et du sponsoring ?

On peut devenir directeur des partenariats et du sponsoring avec un bac + 5 minimum. Toutefois, selon les missions et les responsabilités, les recruteurs apprécient une expérience comme responsable des partenariats et du sponsoring.

Votre parcours de formation chez Studi

Image
166134886_studi
Image
ESG Sport 2022
Eligible CPF
MBA Marketing et management du sport
Bac+5
100% en ligne
Titre RNCP
Image
photo bts comm sport
Image
ESG Sport 2022
Eligible CPF
BTS Communication Option Sport
Bac+2
100% en ligne
Diplôme d'Etat

Évolution professionnelle

Après quelques années d'expérience, le responsable sponsoring peut évoluer au niveau national, ou encore se diriger vers l’annonceur. Il peut aussi gérer le sponsoring auprès d’un sportif de haut niveau.

Une autre possibilité pour le responsable sponsoring expérimenté est de se diriger vers le marketing et la communication d’un club. En effet, son expérience professionnelle lui permet déjà d’avoir des compétences de base dans ces domaines.

Enfin, l’événementiel sportif est une autre voie possible.