Effectue le montage des images et des sons d’œuvres audiovisuelles

Le monteur travaille en étroite collaboration avec le réalisateur d’un film, d’un reportage d’un clip, d’une bande annonce, d’une publicité ou d’une émission. Il assemble, supprime ou réduit les images obtenues pendant un tournage, sélectionne les prises et les place dans l’ordre, afin de produire l’œuvre finale. Il est également nommé étalonneur numérique, mixeur, ou encore opérateur synthétiseur.

Le monteur ou la monteuse procède à l’assemblage artistique et technique des images et des sons d’un film. C’est lui qui décide de la durée des plans et séquences, et qui crée des raccords lorsque cela est nécessaire.

Par ailleurs, il propose très souvent des alternatives ou des solutions pour améliorer le film.

Il doit visionner tous les « rushes », scènes coupées, pour respecter les scénarios. Après avoir travaillé sur les images, il doit travailler les sons (dialogues, bruitages, effets sonores, etc.).

C’est le monteur qui donne au film son rythme, aussi son rôle est crucial dans la finalisation d’un film. Il contrôle la qualité des dialogues enregistrés lors d'un tournage, réalise un montage des sons directs et compose les ambiances et les effets sonores d'un produit audiovisuel.

Enfin, il synchronise les sons directs avec les images pour le montage.

Découvrez le métier de monteur, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type du monteur

Il trouve du travail facilement avec un diplôme de niveau bac + 2.

Il a un caractère créatif, rigoureux et diplomate.

Il travaille dans le secteur privé, en zone urbaine ou internationale, et avec des horaires en journée ou en soirée selon l’activité.

Salarié, il gagne entre 1 500 € et 6 500 € bruts par mois selon son diplôme, son expérience, son statut et sa situation géographique.

Qui recrute des monteurs ?

  • Chaînes de télévision, cinéma et sociétés de production

    Le monteur visionne les rushes d’un tournage et sélectionne minutieusement les prises pour le montage selon les indications et les intentions artistiques du réalisateur ou du journaliste. Ainsi il passe des journées entières les yeux rivés sur son banc de montage numérique, étape essentielle de la construction d’un film télé ou cinéma. Il conserve uniquement les prises de vues les plus intéressantes.

  • Studio de développement de jeux vidéo ou studio de films d’animation

    Au sein d’un studio, le monteur assemble les plans et les images, et compose les ambiances et les effets sonores d'un produit audiovisuel (jeux ou films d’animation).

  • Intermittent du spectacle

    Le monteur image et son a souvent le statut d’intermittent du spectacle. Il peut être engagé uniquement pour la durée du montage d’un film cinéma, publicitaire, télévision. Son salaire est alors de l’ordre de 150 € à 400 € la journée.

Une question
sur un métier, une formation ?

Je souhaite être rappelé

Quelles sont les conditions de travail du monteur ?

  • Environnement de travail du monteur

    Le monteur travaille essentiellement face à son ordinateur et doit tenir des délais très courts, surtout lorsqu'il travaille pour une chaîne de télévision. Il peut passer des heures devant des écrans et un banc de montage !

  • Cadre hiérarchique

    Le monteur peut exercer sous l’autorité d’un chef monteur, mais il peut également être amené à reporter directement au réalisateur, au producteur ou au directeur de la postproduction.

  • Horaires et saisonnalité

    Le monteur a des horaires très variés en fonction des besoins des tournages.

Salaire du monteur

Le salaire du monteur dépend de son diplôme, de son expérience et de son statut. On observe également des rémunérations plus importantes en région parisienne que sur le reste du territoire.

  • 1500.00

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 5000.00

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du monteur ?

Qualités majeures

Créativité, organisation, concentration, rigueur et précision sont des qualités essentielles pour devenir monteur.

Ce professionnel possède un sens artistique et un esprit d’analyse aigus et maîtrise les techniques et logiciels de montage.

Le monteur doit notamment connaître les techniques de montage vidéo, de montage des sons et de montage en pellicule. Par ailleurs, il doit maîtriser les procédures de numérisation et connaître les différentes tables de mixage.

Enfin, il doit être capable de travailler vite, de s’adapter et de résister au stress.

Expérience

Généralement les monteurs commencent par effectuer des stages pour se faire la main progressivement, devenir assistant monteur puis monteur. Les profils les plus expérimentés travaillent généralement dans le cinéma.

  • 3.00 /5

    Relationnel

  • 3.00 /5

    Indépendance

  • 4.00 /5

    Réflexion

  • 5.00 /5

    Technique

  • 3.00 /5

    Action

Quelle formation pour devenir monteur ?

De nombreuses formations permettent d'accéder au métier de monteur. Pour débuter, il faut disposer d’un diplôme de niveau bac + 2 minimum.

Toutefois, plus son niveau de diplôme sera élevé, plus il pourra prétendre à des missions complexes comme celles proposées dans le cinéma, secteur très demandeur de profils hautement qualifiés.

Votre parcours de formation chez Studi

Bachelor Monteur Cinéma Numérique
logo CLCF
Eligible CPF
Bachelor Monteur Cinéma Numérique
Bac+3
9 à 18 mois
100% en ligne
2902933501_stud
logo CLCF
Eligible CPF
Graduate Monteur Multimédia
Bac+2
6 à 12 mois
100% en ligne

Évolution professionnelle

Après quelques années d’expérience, le monteur peut devenir chef monteur.

Spécialisations du métier de monteur

  • Monteur vidéo

    Le monteur vidéo, ou monteur multimédia, assemble les séquences vidéo et audio tournées par un ou plusieurs cadreurs dans le but de créer un film cohérent.

    Ses missions :

    • Visionner l’ensemble des images tournées (rushes).
    • Sélectionner minutieusement les prises les plus intéressantes (dérushage).
    • Effectuer un montage.
    • Ajouter des effets.
    • Synchroniser.
  • Monteur son

    Le monteur son, appelé aussi ingénieur du son, chef opérateur son, ou encore monteur sonore ou designer sonore, est un opérationnel chargé de la création de la bande son d’un film ou d’une vidéo.

    Ses missions :

    • Visionner l’ensemble des images tournées (rushes).
    • Numériser les rushes.
    • Enregistrer et garantir la qualité de l'enregistrement.
    • Effectuer le mixage de programmes sonores ou musicaux.
    • Constituer une bibliothèque sonore.
    • Mettre en place des trucages et bruitages sonores.
  • Monteur truquiste

    Le monteur truquiste est spécialisé dans les effets. Il maîtrise les logiciels de création graphique et d’animation et est capable de réaliser des génériques d’émissions, des habillages de chaînes ainsi que des effets spéciaux pour le cinéma ou la télévision.

    Il est omniprésent dans la publicité.

    Ses missions :

    • Déformer les perspectives.
    • Incruster des personnages.
    • Superposer des images.
  • Cadreur monteur

    Le cadreur-monteur est un professionnel de l'image, chargé de sélectionner les plans esthétiques et efficaces, et de les monter pour offrir un rythme attrayant au film. Il travaille en étroite collaboration avec le directeur de la photographie pour la télévision, le web ou le cinéma.

    A terme, les plus doués peuvent prétendre au poste de directeur de la photographie, voire d'assistant réalisateur.