Le métier de Marchand de biens

Professionnel qui achète et rénove des biens immobiliers pour les revendre

Le marchand de biens, appelé aussi rénovateur, est un professionnel qui achète des biens immobiliers qu’il réhabilite dans le but de réaliser une plus-value à leur revente.

Il rénove les immeubles, les parkings, les locaux commerciaux, qu’il achète, avec le concours d’architectes ou de techniciens maîtres d’œuvre agréés et participe ainsi à l’entretien du patrimoine.

L’activité du marchand de biens immobiliers concerne également l’achat et revente de terrains, de parts sociales de sociétés immobilières ou encore de fonds de commerce.

La plus-value effectuée sur les biens représente la rémunération du marchand de biens. Le marchand de biens a pour engagement de revendre à l’échéance de 5 ans maximum. Au-delà, il se verra alors retirer quelques avantages et devra payer certaines sanctions.

À noter que pour se lancer dans ce métier, il est indispensable de disposer d’un fonds important.

Découvrez le métier de marchand de biens, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type du marchand de biens

Il exerce facilement avec un bac et un apport financier important.

Il a un caractère créatif, social et organisé.

Il travaille dans le secteur privé, dans un bureau ou à domicile, en zone rurale ou urbaine, et avec des horaires en journée ou en soirée selon l’activité.

Indépendant ou chef d’entreprise, il gagne entre 2 000 € et 6 000 € bruts par mois selon son expérience, et sa situation géographique.

Qui recrute des marchands de biens ?

  • Indépendant

    Le marchand de biens immobiliers est un commerçant professionnel soumis au régime fiscal des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et assujetti à la TVA sur ses marges.

    Pour bénéficier du statut de marchand de biens, l'entreprise doit avoir pour but la réalisation de bénéfices. Le marchand de biens peut créer une entreprise individuelle (EI), ou une société commerciale (EURL, SASU lorsque le marchand de biens est seul). Cependant, les risques et les sommes engagées sont souvent importantes, et les marchands de biens préfèrent créer une société avec plusieurs associés (SARL, SAS) pour limiter les dettes, qui seront limitées aux apports.

    Il est important de savoir que deux formes juridiques sont interdites pour le marchand de biens : la société civile immobilière (SCI) et le régime de micro-entrepreneur.

Quelles sont les conditions de travail du marchand de biens ?

  • Environnement de travail du marchand de biens

    Le marchand de biens immobiliers travaille sur des horaires de bureau, mais peut avoir des horaires étendus car il prospecte beaucoup sur le terrain afin de trouver la bonne affaire.

    Il doit avoir de solides connaissances des lois et réglementations liées à l'immobilier. De bonnes notions en droit, et notamment en droit de l’urbanisme, sont également conseillées.

    L’activité de marchand de biens nécessite de disposer de suffisamment d'argent pour effectuer un premier achat immobilier.

  • Cadre hiérarchique

    Le marchand de biens exerce à son compte, seul ou avec des associés, en fonction du statut juridique qu’il choisit lors de la création de son entreprise.

  • Horaires et saisonnalité

    Le marchand de biens travaille sur des horaires de bureau en journée et peut être amené à travailler en soirée et pendant le week-end. Ses horaires ne sont pas fixes !

Salaire du marchand de biens

Le salaire du marchand de biens dépend essentiellement de son expérience, de sa localisation, ainsi que de l’importance des biens qu’il achète. On observe des rémunérations plus importantes en région parisienne que sur le reste du territoire.

  • 2000

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 6000

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du marchand de biens ?

Qualités majeures

Créativité, curiosité, relationnel et réactivité sont des compétences indispensables pour devenir marchand de biens.

Il doit avoir de bonnes connaissances juridiques, financières et immobilières, ainsi que des compétences en prospection pour trouver de nouveaux biens.

Le marchand de biens doit également être un très bon commercial, et rester continuellement averti des actualités immobilières. Par ailleurs, il doit savoir estimer le temps et le coût des travaux du bien qu’il achète, car une mauvaise estimation peut compromettre tout un projet.

Enfin, il a de grandes aptitudes relationnelles et doit aimer communiquer, négocier et convaincre.

Expérience

Un marchand de biens immobiliers peut débuter sans qualification particulière. Au démarrage, il investit beaucoup d’argent car il doit acheter un bien et engager des travaux (plus ou moins longs) avant de pouvoir profiter des retombées financières lors de la revente.

Au bout de quelques années d’expérience, le marchand de biens aura constitué un gros apport et pourra ainsi acheter plusieurs biens en simultané. Par ailleurs, son réseau de relations sera également bien plus important.

Les marchands de biens peuvent se spécialiser sur un type de bien en particulier : immeuble, logement, parking, fonds de commerce, local commercial, etc.

  • 5 /5

    Relationnel

  • 3 /5

    Indépendance

  • 5 /5

    Réflexion

  • 4 /5

    Technique

  • 5 /5

    Action

Quelle formation pour devenir marchand de biens ?

Aucun diplôme et aucune formation ne sont obligatoires pour devenir marchand de biens. Toutefois, des connaissances juridiques et immobilières sont nécessaires pour exercer ce métier avec succès.

Votre parcours de formation chez Studi

Image
graduate négociateur immobilier
Image
ESG Immobilier 2022
Eligible CPF
Graduate Négociateur immobilier
Bac+2
100% en ligne
Titre Professionnel