Le chef d’orchestre et le manager des interventions médico-sociales à domicile

Le ou la responsable de secteur – le métier est majoritairement féminin – est le premier niveau d’encadrement dans les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD). Pivot entre les intervenants à domicile et les bénéficiaires, ce professionnel assure la mise en œuvre et le suivi du plan d’aide à la personne de sa structure, sur un périmètre géographique déterminé.

Ses missions principales sont de plusieurs ordres. Il se livre, d’abord, à l’évaluation des besoins du bénéficiaire au domicile, en fonction de son profil : personne âgée, malade, handicapée, en difficultés sociales, etc. À partir de là, il élabore un plan d’aide personnalisé et met en place la prestation à domicile (la venue quotidienne d’une auxiliaire de vie sociale, par exemple). Il organise et supervise les interventions des équipes médico-sociales (recrutement, formation, évaluation) et veille au bon déroulement du plan d’aide. Si le dispositif rencontre des difficultés, il doit y apporter des solutions.

De manière globale, il appartient au responsable de secteur d’assurer la qualité et la continuité du service et d’être garant du respect des règles professionnelles et déontologiques par les intervenants qu’il mobilise. Il doit aussi contrôler le respect des normes de sécurité et prévenir les risques lors des interventions des personnels.

Découvrez le métier de responsable de secteur au sein des services d'aide à domicile, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type du responsable de secteur d’aide à domicile

Il trouve du travail facilement avec un bac + 2 minimum.

Il a un caractère social, réaliste, organisé et entreprenant.

Il travaille dans le secteur public ou privé, dans un bureau ou en extérieur, en zone urbaine ou rurale, avec des horaires en journée et parfois en soirée.

Le plus souvent salarié, parfois intérimaire, il gagne entre 1 900 et 2 600 € bruts par mois.

Qui recrute des responsables de secteur en services d’aide à domicile ?

  • Associations

    Le privé non lucratif est le principal employeur des services d’aide à domicile. Des associations de toutes tailles recrutent massivement des responsables de secteur au sein de services d’aide à domicile. Dans les structures importantes, ce professionnel sera affecté à un champ d’intervention géographique, voire fonctionnel, déterminé.

  • Entreprises

    Face aux besoins sans cesse croissants du secteur, les entreprises privées sont de plus en plus présentes sur les services d’aide à domicile. Comme dans l’associatif, le contenu et l’étendue de ses interventions seront fonction du volume du service.

  • Structures publiques

    Le responsable de secteur au sein de services d’aide à domicile peut être salarié d’une structure publique d’aide à la personne, comme les centres locaux d’information et de coordination (CLIC), les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ou les centres communaux ou intercommunaux d’action sociale (CCAS, CIAS). Dans ce cadre, il a généralement un champ d’action plus délimité, au moins en matière de public : personnes âgées dépendantes, porteuses de handicap, à difficultés sociales, etc.

Une question
sur un métier, une formation ?

Je souhaite être rappelé

Quelles sont les conditions de travail du responsable de secteur d’aide à domicile ?

  • Environnement de travail du responsable de secteur d’aide à domicile

    Le responsable de secteur travaille en étroite collaboration avec ses collaborateurs (les personnes chargées de l’aide à domicile), ainsi qu’avec tout un réseau de partenaires de l'aide sociale, sanitaire et médico-sociale. Le métier implique à la fois des activités d’ordre administratif dans un bureau (élaboration des plannings d’intervention, par exemple) et de nombreux déplacements sur le terrain, dans le secteur géographique correspondant à son champ d’action.

  • Cadre hiérarchique

    Selon l’importance de sa structure, le ou la responsable de secteur travaille sous l’autorité d’un ou d’une cadre de secteur ou directement sous celle du directeur, régional ou général, de son service.

  • Horaires et saisonnalité

    Le ou la responsable de secteur a a priori des horaires fixes. Mais exerçant un métier basé sur l’humain et dans un secteur en forte tension sur le plan des ressources humaines, il peut parfois être amené à des dépassements d’horaires sur les soirées, voire sur les week-ends et jours fériés.

Salaire du responsable de secteur d’aide à domicile

Le salaire d'un responsable de secteur au sein de services d’aide à domicile dépend de la taille de l’organisme dans lequel il exerce et de son expérience. On relève aussi des salaires plus élevés en Ile-de-France qu'en région.

  • 1900.00

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 2600.00

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du responsable de secteur d’aide à domicile ?

Qualités majeures

Manager d’une activité basée sur l’humain, tant du côté des personnels que des bénéficiaires, le responsable de secteur doit cumuler des qualités de savoir-être et de savoir-faire. Côté savoir-être, un excellent relationnel s’impose, doublé d’une vraie écoute et de capacités de dialogue et d’empathie. Ce professionnel doit faire montre de réelles valeurs humaines, incluant notamment la discrétion. Il doit aussi savoir gérer une équipe.

Amené à gérer de nombreux imprévus (notamment des salariés manquants à remplacer au pied levé), il doit être réactif et adaptable. Pour jongler entre les plannings et les impératifs des uns et des autres, rigueur et organisation s’imposent. Il doit également être très disponible et ne pas compter ses heures. Enfin, amené à effectuer de fréquents déplacements, il doit être mobile.

Côté compétences techniques, la maîtrise des outils informatiques, de bonnes capacités de communication écrite et orale, ainsi qu’une excellente connaissance des problématiques et de la législation économique et sociale sont de mise. La détention du permis B est indispensable.

Expérience

Le poste est accessible aux titulaires d’un diplôme du médico-social de niveau bac + 2 ou bac + 3, par exemple les assistants de service social ou les techniciens de l’intervention sociale et familiale. Une dizaine d’années d’expérience est généralement requise.

  • 5.00 /5

    Relationnel

  • 4.00 /5

    Indépendance

  • 4.00 /5

    Réflexion

  • 3.00 /5

    Technique

  • 3.00 /5

    Action

Quelle formation pour devenir responsable de secteur d’aide à domicile ?

Le métier de responsable de secteur d’aide à domicile peut être accessible après plusieurs années d’expérience, même sans diplôme spécifique. Toutefois, il est conseillé d’asseoir son savoir-faire et son savoir-être sur une solide formation, de préférence de niveau bac + 2.

Votre parcours de formation chez Studi

bac pro accompagnement soins et services la personne
logo Ecolems
Eligible CPF
Bac pro Accompagnement Soins et Services à la Personne
Bac
A partir de 24 mois
100% en ligne
431680752_studi
logo Ecolems
Eligible CPF
Bac pro Accompagnement Soins et Services à la Personne (Matières Pro)
Bac
A partir de 18 mois
100% en ligne

Évolution professionnelle

Le responsable de secteur peut évoluer vers des fonctions de cadre de secteur. Dans les plus petites structures, il peut devenir directeur d’agence de services à domicile, directeur régional, voire directeur général.