Le métier de Aide à domicile

Image
Pré Graduate Chargé d accueil tourisme et loisirs

L’ange gardien des personnes fragilisées pour leur maintien à domicile

L'aide à domicile est un ou une professionnelle chargé d’assurer l'assistance au quotidien d'une personne âgée ou en situation de maladie ou de handicap (temporaire ou définitif) chez elle. Le plus souvent une femme, généralement salariée d’une association de services d’aide à la personne, elle est parfois également appelée aide familiale ou employé/agent à domicile.

Côté missions, l’aide à domicile assure aux usagers de ses services un soutien à la fois pratique et psychologique, variable en fonction de leur situation de dépendance et de leur âge. Il ou elle les assiste d’abord dans leurs besoins matériels de la vie quotidienne. Ce professionnel entretient le domicile (ménage, petits travaux d'entretien et de réparation, lessive, repassage). Il survient aux besoins alimentaires, des courses à la prise des repas.

L’agent à domicile aide à l'autonomie physique de la personne, en assistant la marche, le réveil et le coucher, ainsi que les tâches d’hygiène personnelle (toilette, habillage, accompagnement aux WC…). Il aide aussi aux démarches administratives et à la tenue du budget, veille à la prise des rendez-vous et accompagne la personne. Il ou elle assure aussi le suivi avec les autres intervenants : famille, services sociaux, autres prestataires…

Le soutien de l’employé à domicile est également précieux sur le plan moral. Il écoute la personne (souvent isolée), lui lit des livres ou des revues, fait avec elle des jeux de société, des balades… Enfin, il participe à l'évaluation de la situation de la personne et adapte son intervention en conséquence.

Découvrez le métier d’aide à domicile, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type de l’aide à domicile

Il trouve du travail facilement avec un CAP minimum.

Il a un caractère social, organisé, réaliste et entreprenant.

Il travaille en intérieur et en extérieur, dans le secteur privé ou public, en zone rurale ou urbaine, avec des horaires en journée et parfois en soirée, les week-ends et jours fériés.

Le plus souvent salarié, parfois intérimaire ou indépendant, il gagne entre 1 500 et 1 800 € bruts par mois.

Qui recrute des aides à domicile ?

  • Les associations d’aide à domicile

    Les interventions au domicile des personnes âgées, handicapées ou dépendantes passent beaucoup par des associations spécialisées. Des structures en besoin, parfois criant, de ce type de professionnels, dans un contexte de pénurie. À la clé, pour ces derniers, une nécessaire polyvalence.

  • Les institutions de soins

    Les hôpitaux, publics ou privés (cliniques), les maisons de retraite (EHPAD) ou les centres de soins emploient des aides à domicile. Dans ces structures, si les tâches de ces professionnels sont plus ou moins diversifiées en fonction de l’organisation interne et du nombre de personnels disponibles, ils sont généralement affectés à un type de public et un type de mission déterminé.

  • Les collectivités locales

    Les centres communaux ou intercommunaux d’actions sociales (CCAS, CIAS), les services municipaux dédiés à l’aide sociale, font régulièrement appel à des aides à domicile pour visiter les administrés fragilisés. Dans ces services, les aides à domicile sont a priori affectées à un type de publics (personnes âgées dépendantes, par exemple) et de tâches (aide à la toilette, au repas…) bien définis.

Quelles sont les conditions de travail de l’aide à domicile ?

  • Environnement de travail de l’aide à domicile

    L’aide à domicile ne connaît pas le travail de bureau. Il ou elle intervient au domicile des usagers et, en fonction de son périmètre d’intervention, passe aussi du temps sur les routes. Ce professionnel travaille aussi en coopération avec d’autres intervenants au domicile (famille, professionnels de santé, autres prestataires de l’aide à la personne).

  • Cadre hiérarchique

    L’aide à domicile dépend d’un ou une responsable ou cadre de secteur ou d’agence.

  • Horaires et saisonnalité

    Les horaires de travail de l’aide à domicile sont soumis à d’importantes variations. Ils peuvent être morcelés. L’auxiliaire de vie débute parfois très tôt le matin et finit tard le soir. Elle peut travailler de jour comme de nuit, jours fériés et week-ends.

Salaire de l’aide à domicile

Le salaire d'un aide à domicile dépend de la taille de l’organisme dans lequel il exerce et de son expérience. On relève aussi des salaires plus élevés en Ile-de-France qu'en région.

  • 1500

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 1800

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil de l’aide à domicile ?

Qualités majeures

La fonction d’aide à domicile requiert avant toutes choses de réelles qualités humaines et relationnelles : grand sens de la communication, écoute, patience, maîtrise, bienveillance, discrétion et empathie s’imposent pour établir un lien de confiance envers les personnes dont il a la charge.

Ce professionnel doit aussi être dynamique, organisé, rigoureux, ponctuel et fiable, tout en faisant montre de qualités d’observation et vigilance, afin d’alerter l’équipe médicale en cas d’altération de l’état de santé de la personne aidée.

Côté compétences techniques, il ou elle doit connaître et maîtriser les règles d’hygiène et de sécurité, mais aussi de déontologie et d’éthique du secteur. La détention du permis B est indispensable. Le métier implique une bonne condition physique, car l’aide à domicile peut être amenée à déplacer ou à soulever des personnes invalides. Une grande résistance psychologique est également nécessaire pour affronter des situations humaines souvent difficiles.

Expérience

Pour devenir aide à domicile, les qualités humaines et l’expérience sont les critères numéro un de recrutement. Titulaire ou non d’un diplôme spécifique, les nouveaux recrutés seront formés en interne.

  • 5 /5

    Relationnel

  • 3 /5

    Indépendance

  • 3 /5

    Réflexion

  • 2 /5

    Technique

  • 4 /5

    Action

Évolution professionnelle

Avec de l’expérience et une formation complémentaire, l’aide à domicile peut évoluer vers les métiers de technicien d’intervention sociale et familiale, d’aide médico-psychologique ou d’aide-soignant, ou encore monter en grade et devenir assistant de coordination, responsable de secteur ou coordonnateur.