Le métier de Esthéticienne

Image
cap esthétique cosmétique parfumerie matières pro

Professionnelle de la beauté

Le métier d’esthéticien ou esthéticienne offre de nombreuses opportunités pour tous les professionnels qui souhaitent se spécialiser dans les soins de beauté du corps et du visage. La profession compte presque uniquement des femmes, mais il est tout à fait possible pour un homme de faire ce métier.

L’esthéticienne met en valeur la beauté de ses clients, traite et entretient leur épiderme et les problèmes spécifiques (rougeurs, rides, acné, cicatrices). Elle les conseille et leur propose des produits adaptés à leur type de peau.

Parfois appelée esthéticienne-cosméticienne, elle a une parfaite connaissance de la peau et des produits cosmétiques, ainsi qu’une parfaite maîtrise des techniques de soins et de maquillage.

L'esthéticienne travaille en équipe au sein d’un institut ou d’une parfumerie, ou seule au domicile de ses clients. Elle assure de nombreux soins très variés, tels que les épilations, les massages, les manucures et pédicures, les nettoyages de peau (peeling, gommage), les soins hydratants, etc.

L’esthéticienne peut également avoir un rôle pédagogique en expliquant les différents avantages des produits et en donnant des conseils de maquillage. Selon la taille de l'institut, elle peut prendre les rendez-vous clients, et être amenée à gérer les encaissements.

Découvrez le métier d’esthéticienne, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type de l'esthéticienne

Elle trouve du travail facilement avec un CAP.

Elle a un caractère social, à l’écoute et est de bons conseils.

Elle travaille dans le secteur privé, en zone rurale ou urbaine, et avec des horaires en journée ou en soirée.

Salariée ou chef d’entreprise, elle gagne entre 1 500 € et 2 000 € bruts par mois selon son diplôme, son statut, son expérience et sa situation géographique.

Qui recrute des esthéticiennes ?

  • Institut de beauté et salon

    L’esthéticienne-cosméticienne en institut, salon de beauté, salon de coiffure ou en parfumerie, travaille généralement en équipe et porte un uniforme ou une blouse. Elle répartit sa journée entre les soins effectués à l'institut (massage, épilation, etc.) et l'accueil des clients qui viennent prendre un rendez-vous ou qui souhaitent avoir des informations sur les services de l’institut.

    Lorsqu’elle n’a pas de rendez-vous, elle doit répondre au téléphone, vérifier l’état des stocks de produits, passer des commandes, étiqueter les produits, réorganiser la vitrine, etc. 
    Par ailleurs, dans les instituts importants, il est fréquent que les esthéticiennes soient spécialisées sur un type de soins.

  • Indépendante à domicile

    L’esthéticienne à domicile peut exercer chez elle ou au domicile de ses clients. Elle propose généralement les mêmes prestations qu’une esthéticienne en institut, à l’exception de celles nécessitant du matériel trop encombrant ou coûteux. Elle peut également choisir de se spécialiser dans un domaine en particulier : épilation, massage, maquillage, etc.

    Lorsqu’elle n’est pas en rendez-vous, elle s’occupe des tâches administratives tels que la comptabilité, le marketing et la communication et les déclarations de revenus.

Quelles sont les conditions de travail de l'esthéticienne ?

  • Environnement de travail de l'esthéticienne

    L’esthéticienne peut travailler en institut de beauté, dans les hôtels spa, clubs de vacances, établissements de santé, parfumeries, salons de coiffure, à domicile ou chez les particuliers.

    Elle travaille la plupart du temps debout, les bras tendus, que ce soit durant les soins, à l'accueil ou à la gestion du magasin. C'est un métier physiquement très exigeant.

  • Cadre hiérarchique

    L'esthéticienne qui travaille en institut est habituellement sous la responsabilité du gérant ou du responsable de l’institut, mais elle peut également exercer sous l’autorité d’un responsable d’équipe.

  • Horaires et saisonnalité

    Les heures de travail d’une esthéticienne varient en fonction de son statut et de l’entreprise dans laquelle elle travaille. La durée de travail de l’esthéticienne ne se limite pas aux horaires d’ouverture de l’institut dans lequel elle exerce. Elle se prépare, met ou retire sa tenue de travail, nettoie, ouvre et ferme l’institut.

    Les horaires et jours de repos seront différents si l’esthéticienne travaille dans un spa hôtelier ainsi que dans d’autres structures du secteur touristique.

    L'esthéticienne à domicile a des horaires élargis. Travailler à son compte peut permettre de gagner plus, mais il ne faut pas compter ses heures.

Salaire de l'esthéticienne

Le salaire de l’esthéticienne dépend de son diplôme, de son expérience, de son statut et de la taille de l’institut dans lequel elle travaille. On observe également des rémunérations plus importantes en région parisienne que sur le reste du territoire.

  • 1500

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 2000

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil de l'esthéticienne ?

Qualités majeures

Amabilité, disponibilité, habileté manuelle et douceur sont des qualités essentielles pour devenir esthéticienne.

L’esthéticienne doit avoir un très bon relationnel et beaucoup de diplomatie. Elle doit être à l’écoute, délicate et précise, et doit avant tout soigner son apparence, car son aspect physique véhicule son expertise.

Elle doit disposer d’une parfaite maîtrise des différentes techniques de beauté (enveloppements, drainage lymphatique, luminothérapie, etc.), et connaître et respecter les règles d’hygiène (nettoyage et stérilisation des matériels) ainsi que les différents types de peau et leur traitement spécifique.

L’esthéticienne se doit d’être au fait des innovations cosmétiques, et d’être convaincante afin de fidéliser une clientèle en demande de nouveauté et de vendre les produits de beauté.

Enfin, pour exercer le métier d’esthéticienne-cosméticienne il faut être rigoureux, avoir le souci du détail, et disposer d’une bonne résistance à la fatigue physique.

Enfin, elle doit aimer le contact physique et se tenir au courant des nouveautés afin de les proposer à ses clients.

Expérience

Après plusieurs années de pratique, l’esthéticienne peut devenir responsable d’équipe dans un grand institut ou se mettre à son compte. Les grandes marques de produits de beauté préfèrent recruter des esthéticiennes expérimentées.

Quand elle a suffisamment d’expérience, elle peut ouvrir son propre établissement, ou devenir gérante d’un institut ou d’un salon de beauté.

  • 5 /5

    Relationnel

  • 4 /5

    Indépendance

  • 3 /5

    Réflexion

  • 5 /5

    Technique

  • 4 /5

    Action

Evolution professionnelle

L’esthéticienne expérimentée peut se spécialiser dans d'autres domaines de la beauté et du bien-être. Grâce à des formations courtes, elle peut se tourner vers la parfumerie, la thalasso, le relooking, etc.

Enfin, elle peut décider de se mettre à son compte ou devenir responsable ou gérante d’institut ou de salon de beauté.

Spécialisations du métier d'esthéticienne

  • Socio-esthéticienne

    La socio-esthéticienne pratique des soins esthétiques à destination d’une population en souffrance. Elle travaille principalement dans des établissements de santé (hôpitaux, cliniques et maisons de retraite), mais peut également travailler au sein de services sociaux, de centre d’aide par le travail, de maisons d’arrêt.

    Grâce à ses soins esthétiques, la socio-esthéticienne contribue et participe à la reconstruction de la personne, lui permettant de surmonter les épreuves et de retrouver confiance en elle.

  • Esthéticienne-énergéticienne

    L'esthéticienne-énergéticienne associe des pratiques énergétiques (médecine chinoise traditionnelle) avec les dernières techniques de la beauté et de l’univers de l’esthétique. Sa pratique est résolument tournée vers le bien-être de la personne.

  • Conseillère en image

    Les conseillères en image et en relooking ont pour mission de redonner confiance à des personnes souhaitant s’affirmer ou changer d’apparence. Elles peuvent travailler à leur compte, grâce au bouche à oreille, ou dans le domaine social, auprès de personnes ayant besoin d’être épaulées.

  • Hydrothérapeute

    Appelé également hydrotechnicien, l'hydrothérapeute est chargé de prodiguer les soins thermaux proposés en centre de thalassothérapie ou prescrits par un médecin. Il met en œuvre différentes techniques de soins comme la douche circulatoire, l'affusion dynamique, le bain jet, etc. Il doit respecter les normes de sécurité et d'hygiène relatifs au matériel et aux produits à utiliser.

    Généralement l'hydrothérapeute a des connaissances médicales ou paramédicales en rhumatologie ou phlébologie (insuffisance veineuse).

    Ses missions :

    • Accueillir et accompagner le client : installation et écoute.
    • Mettre en œuvre des différentes techniques de soin liées au bien-être.
    • Optimiser l'utilisation des produits et du matériel.
    • Respecter les règles d'hygiène et de sécurité.
    • Nettoyer le matériel.
  • Prothésiste ongulaire

    Le ou la prothésiste ongulaire est l'expert de la beauté des ongles. Il ou elle maîtrise les techniques de conception, de décoration et de pose de faux ongles (gel UV et résine). Pour réaliser la pose de faux ongles, le prothésiste ongulaire doit avoir un certain savoir-faire technique. Il effectue également des soins de manucure et de pédicure.

    Ses missions :

    • Faire un diagnostic de l’état de l’ongle et proposer un soin adapté.
    • Effectuer la pose de faux ongles, puis le modelage en utilisant la technique de la résine ou celle du gel UV.
    • Créer l’embellissement de l’ongle : vernis, strass, french manucure, nail art.
    • Assurer l’entretien des ongles : remplissage et soins après la repousse.
    • Faire la dépose par l’image ou par dissolution.
  • Maquilleur / Maquilleuse

    Le maquilleur ou la maquilleuse réalise des maquillages pour embellir un visage ou pour le transformer. Il peut exercer sa profession en indépendant ou en salarié, dans le milieu des médias, du théâtre, de l’opéra ou encore en institut de beauté.

    Dans le milieu artistique, il prépare ou modifie un visage en fonction d’impératifs techniques ou artistiques exigés par le réalisateur. Une séance de maquillage demande parfois des heures de travail !