Le métier de Assistant de vie

concours d'aptitudes atsem

Auxiliaire de vie sociale

L’assistant de vie aux familles (ADVF), appelé également auxiliaire de vie sociale (AVS), accompagne professionnellement les personnes dépendantes, fragilisées, âgées ou ayant des besoins face à un handicap ou une maladie et contribue à leur maintien à domicile en leur facilitant la vie quotidienne.

L'assistant ou assistante de vie réalise des tâches domestiques (préparation des repas et entretien du linge et de la maison) en y associant le plus possible les personnes. Il les assiste également dans les actes de la vie quotidienne comme la toilette, les déplacements, etc.

Il peut également prendre en charge les jeunes enfants. Il met en place une relation professionnelle, planifie et organise ses interventions, prend en compte les mesures de prévention et de sécurité.

Découvrez le métier d’assistant de vie, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type de l'assistant de vie

Il trouve du travail facilement avec un CAP.

Il a un caractère rigoureux, autonome, social, et responsable.

Il travaille dans le secteur privé ou public, en zone rurale ou urbaine, et avec des horaires en journée, en soirée, ou de nuit en fonction des besoins.

Salarié ou indépendant, il gagne entre 1 400 € et 1 800 € bruts par mois selon son statut, son expérience et sa situation géographique.

Qui recrute des assistants de vie ?

  • Particulier

    L’assistant ou assistante de vie qui exerce au domicile des particuliers doit généralement être présent lors du lever du patient. Il gère les soins d’hygiène (à l'exception des soins infirmiers), la toilette, le nettoyage, l’entretien du linge de maison, des vêtements de la personne et effectue la préparation des repas. Il facilite également le coucher et gère les démarches administratives, les courses et les sorties de la personne qu'elle appuie.

  • Entreprise

    L’assistant ou assistante de vie qui exerce au domicile des particuliers doit généralement être présent lors du lever du patient. Il gère les soins d’hygiène (à l'exception des soins infirmiers), la toilette, le nettoyage, l’entretien du linge de maison, des vêtements de la personne et effectue la préparation des repas.

    Il facilite également le coucher et gère les démarches administratives, les courses et les sorties de la personne qu'elle appuieL’AVS qui intervient dans les entreprises est généralement recruté par une agence qui le déploie chez le client.

    Faisant souvent partie d’une large équipe pluridisciplinaire, son travail doit être effectué dans le respect des décisions arrêtées par le personnel soignant.

Quelles sont les conditions de travail de l'assistant de vie ?

  • Environnement de travail de l'assistant de vie

    L’assistant de vie exerce son activité au domicile des clients ou au sein d’institutions spécialisées. Les emplois à temps partiel sont fréquents.

    L'ADVF est le plus souvent seul avec la personne à aider même si il peut rencontrer d'autres professionnels (infirmier, kinésithérapeute, etc.) au cours de la journée. Il travaille debout la plupart du temps. Il est amené à se déplacer entre les domiciles de ses différents clients.

  • Cadre hiérarchique

    L’assistant de vie est sous la responsabilité de son employeur ou d’un responsable d’équipe.

  • Horaires et saisonnalité

    L'activité professionnelle de l'assistant de vie est soumise à des fluctuations (état de santé des personnes accompagnées, phénomènes saisonniers). Il est amené à travailler très tôt et très tard selon les missions qui lui sont confiées. Ses horaires peuvent être variables et décalés, et il est fréquent qu’il travaille la nuit et le week-end.

Salaire de l'assistant de vie

Le salaire de l’assistant de vie dépend essentiellement de son expérience, de ses qualifications, de son statut et de la zone géographique dans laquelle il se trouve. On observe également des rémunérations plus importantes en région parisienne que sur le reste du territoire.

  • 1400

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 1800

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil de l'assistant de vie ?

Qualités majeures

Douceur, bienveillance, organisation, adaptabilité et disponibilité, sont des qualités essentielles pour devenir assistant de vie.

L’assistant de vie doit avoir un excellent relationnel, être attentif aux besoins des clients et patient. Il est rigoureux, responsable et autonome et doit être solide car c’est un métier difficile physiquement et psychologiquement. Il doit être organisé, avoir une hygiène impeccable et le goût du rangement. Il doit également avoir une excellente connaissance des différents publics et des pathologies liées au vieillissement et au handicap.

Enfin, la résistance à la fatigue et la ponctualité sont des qualités indispensables pour devenir assistante de vie.

Expérience

Un assistant de vie expérimenté pourra espérer davantage de responsabilités et une meilleure rémunération.

  • 5 /5

    Relationnel

  • 4 /5

    Indépendance

  • 3 /5

    Réflexion

  • 3 /5

    Technique

  • 5 /5

    Action

Quelle formation pour devenir assistant de vie ?

Aucun diplôme n'est pas obligatoire pour exercer le métier d’assistant de vie. Toutefois, les jeunes diplômés sont de plus en plus nombreux.

Le diplôme d’État d’accompagnement éducatif et social (DEAES) option accompagnement de la vie à domicile (niveau CAP) facilite l’accès au métier.

Les titulaires d'un bac pro accompagnement, soins et services à la personne, des diplômes d’État aide-soignant et auxiliaire de puériculture et du CAP petite enfance sont également appréciés.

Par ailleurs, les assistants de vie peut faire valider les acquis de leur expérience professionnelle en effectuant une validation des acquis de l'expérience, afin de passer l’examen du DEAES.

Votre parcours de formation chez Studi

bac pro accompagnement soins et services la personne
logo Ecolems
Eligible CPF
Assistante de vie
logo Ecolems
Assistante de vie
100% en ligne
Formation qualifiante

Evolution professionnelle

Avec 1 an d’expérience au cours des 10 dernières années, l'assistant de vie peut effectuer une validation des acquis de l’expérience et obtenir le DEAES.

Grâce à ce diplôme, il pourra bénéficier d'un allègement dans la préparation du diplôme d'aide-soignant s'il souhaite le passer.

  • Assistant de vie Alzheimer

    L’assistant de vie Alzheimer apporte une aide à domicile adaptée aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer.

    Les caractéristiques comportementales propres aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer (pertes de mémoire, mutismes, désorientation dans le temps et dans l’espace, agressivité, actes non rationnels) sont souvent déroutantes pour leur entourage.

    Ainsi, cela les incite à recourir à un assistant de vie Alzheimer à domicile, formé aux spécificités de cette maladie.