Le métier de Responsable d'établissement touristique

Banque et Assurance

Pilote et optimise les services d’un établissement touristique

Qu’il soit à la tête d’un palace, d’un centre de vacances, d’un camping ou d’une auberge de jeunesse, le responsable d’établissement touristique (RET) est nommé également gestionnaire de structure d'hébergement touristique, directeur de structure d'hébergement touristique, directeur de résidence de tourisme, ou encore directeur de village vacances.

C’est un véritable chef d’entreprise, qui pilote et optimise les services d’un établissement touristique, organise et gère les moyens humains, financiers et matériels d'un équipement de taille moyenne, de 100 à 300 lits environ. Il veille à la satisfaction clients, à la bonne gestion de la structure d’hébergement dans le respect des normes de sécurité.

Il organise l'accueil de la clientèle française ou étrangère et gère son site. Si l’établissement touristique dépend d’un groupe hôtelier, les politiques commerciales ou de développement sont souvent établies en amont, et il tient alors un rôle de gestionnaire et de manager.

Par ailleurs, s’il ne dépend pas d’un groupe, c’est lui qui fixe le budget, les objectifs financiers et la politique de développement. Il prend alors une part importante dans la communication et l’image de son établissement.

L'activité du responsable d’établissement touristique implique des relations avec divers publics comme les clients, le personnel, les fournisseurs et l'environnement économique et médiatique.

Enfin, il encadre le travail d’équipes pluridisciplinaires (réception, entretien, animation, restauration, etc.) dans un objectif de qualité et de rentabilité économique.

Découvrez le métier de responsable d’établissement touristique, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Quelle formation pour devenir responsable d’établissement touristique ?

Pour devenir responsable d’établissement touristique, il faut généralement avoir un diplôme de niveau bac + 2 et quelques années d’expérience dans le secteur du tourisme.

Votre parcours de formation chez Studi

Graduate Responsable d'Etablissement Touristique
ESG Tourisme 2022
Eligible CPF
Bachelor Responsable d'Etablissement Touristique
Bac+3
100% en ligne
Titre Professionnel

Portrait type du responsable d’établissement touristique

Il trouve du travail avec un diplôme de niveau bac + 2.

Il a un caractère social, organisé et réactif.

Il travaille dans le secteur privé ou public, en zone rurale, urbaine ou internationale, et avec des horaires irréguliers.

Salarié ou chef d’entreprise, il gagne entre 2 500 € et 4 500 € bruts par mois selon son diplôme, son expérience et sa situation géographique.

Qui recrute des responsables d’établissement touristique ?

  • Hôtels et autres structures d’hébergement

    Le responsable d’établissement touristique peut diriger des établissements très diversifiés tels que des hôtels (ou résidences hôtelières), des campings (hôtellerie de plein air), des résidences de tourisme, des villages de vacances, des auberges de jeunesse, des gîtes, des refuges de montagne, des bateaux de croisières, des chambres d’hôtes, etc.

    Selon la taille de son établissement, il occupe des fonctions de manager auprès de son équipe et délègue parfois une partie de son travail. Ses responsabilités varient fortement selon le type d’hébergement qu’il gère.

  • Groupes hôteliers

    En exerçant son métier pour un groupe hôtelier, le responsable d’établissement touristique peut tenir un rôle de gestionnaire et de manager et voir son degré d’autonomie et son pouvoir de décision limités.

    En effet, plus l’entreprise est importante, moins il est libre de ses décisions et de ses actes. Généralement les politiques commerciales et de développement sont élaborées au niveau de la direction générale du groupe.

Quelles sont les conditions de travail du responsable d’établissement touristique ?

  • Environnement de travail du responsable d’établissement touristique

    Le responsable d’établissement touristique a des horaires assez irréguliers avec une amplitude importante dans la journée. Les dimanches et jours fériés sont généralement ouvrés.

    Il est le premier porteur de l’image de l’établissement, ainsi sa tenue et son mode d’expression doivent être adaptés au public accueilli. L’activité implique également des relations avec les fournisseurs et le personnel. Il doit ainsi gérer son temps entre de multiples réunions internes et externes.

  • Cadre hiérarchique

    Selon la taille de la structure, le responsable d’établissement touristique exerce sous l’autorité d’un directeur d’établissement ou d’un directeur de l’exploitation du siège social.

  • Horaires et saisonnalité

    Le travail du responsable d’établissement peut être saisonnier, ou plus soutenu à certaines périodes de l’année. Il travaille généralement les week-ends et les jours fériés, avec des horaires en journée ou en soirée selon les événements. Le responsable d’établissement a un rythme de travail soutenu, soumis à d’importantes exigences en termes de disponibilité et d’amplitude horaire.

Salaire du responsable d’établissement touristique

Le salaire du responsable d’établissement touristique dépend de son diplôme, de son expérience et de la taille de la structure. On observe également des rémunérations plus importantes en région parisienne que sur le reste du territoire.

  • 2500

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 4500

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du responsable d’établissement touristique ?

Qualités majeures

Organisation, disponibilité, réactivité et polyvalence sont des qualités essentielles pour devenir responsable d’établissement touristique.

Il doit connaître le cadre réglementaire et juridique de la gestion d’un établissement d’accueil touristique recevant du public (règles d’hygiène et d’asepsie, normes et techniques d’installation et d’exploitation d’équipements, normes de qualité) et avoir des connaissances en gestion d’entreprise.

Le responsable d’établissement touristique doit également connaître les principes de la gestion hôtelière et des logiciels dédiés, ainsi que des connaissances touristiques et une bonne culture générale.

Il doit avoir de bonnes capacités managériales, afin de diriger les différents services de sa structure.

Enfin, il doit avoir une très bonne élocution et doit généralement parler couramment au moins deux ou trois langues étrangères, dont l’anglais.

Expérience

Une expérience minimum de 2 ans est habituellement requise dans le domaine de l’hôtellerie-restauration ou du tourisme.

  • 5 /5

    Relationnel

  • 4 /5

    Indépendance

  • 4 /5

    Réflexion

  • 4 /5

    Technique

  • 5 /5

    Action

Évolution professionnelle

Après quelques années d’expérience, le responsable d’établissement touristique peut devenir directeur d’établissement et gérer une ou plusieurs structures d’hébergement touristique.