Le métier de Technicien systèmes et réseaux

ESG Ecoles de Commerce

Garant du bon fonctionnement des systèmes et réseaux informatiques

 

Le technicien systèmes et réseaux, également appelé technicien réseau informatique, est garant du bon fonctionnement des outils et des équipements informatiques d’une entreprise.

Il installe, contrôle et maintient le parc informatique ainsi que l’ensemble du réseau de télécommunication de l’entreprise. Il assure la fiabilité et la sécurité du système d’information. Ainsi, lors d’un dysfonctionnement, il doit pouvoir établir un diagnostic et apporter des solutions adaptées.

Le technicien systèmes et réseaux doit faire preuve de pédagogie auprès des collaborateurs de l’entreprise, qui utilisent quotidiennement les équipements.

Par ailleurs, il doit leur prodiguer des conseils afin de les aider lors d’une panne éventuelle. Les collaborateurs rencontrant un dysfonctionnement informatique émettent des tickets qui feront l'objet d'un dépannage. Le technicien systèmes et réseaux traite ces tickets par leur ordre d'importance afin d'intervenir en priorité sur les situations les plus urgentes.

Enfin, le technicien systèmes et réseaux peut également effectuer des mises à jour de logiciels, commander de nouveaux équipements informatiques plus performants, ou encore installer des anti-virus.
Découvrez le métier de technicien systèmes et réseaux, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Quelle formation pour devenir technicien systèmes et réseaux ?

 

Le métier de technicien systèmes et réseaux est accessible avec un diplôme de niveau bac + 2.

Toutefois, pour des solutions systèmes plus étendues et complexes, le master ou le diplôme d'ingénieur sont nécessaires.

Le métier de technicien systèmes et réseaux est accessible avec un diplôme de niveau bac+2.

Le diplôme BTS Services Informatiques aux Organisations (SIO) - Option A "SISR" (Solutions d’Infrastructure, Systèmes et Réseaux) est le plus courant pour accéder à ce métier.

Toutefois, pour travailler sur des solutions systèmes plus étendues et complexes, le master ou le diplôme d'ingénieur sont nécessaires.

 

Les compétences à acquérir pour devenir technicien systèmes et réseaux

 

Que vous optiez pour un BTS ou que vous visiez une école d’ingénieur et un diplôme de niveau Bac+5, ce métier mobilise un socle de compétences de base :

  • Le support et la mise à disposition de services informatiques (mise en place et gestion de patrimoine informatique, réponse aux incidents et aux demandes d’assistance)
  • L’administration des systèmes et réseaux (conception et maintenance d’une infrastructure, exploitation et dépannage)
  • Gestion et maintenance d’une base de données web
  • La maîtrise de la cybersécurité (sécurisation des infrastructures, enseignement pédagogique aux collaborateurs, garantie de la disponibilité des serveurs)
  • Les mathématiques appliquées à l’informatique
  • Compréhension de la législation du web

 

Entreprendre une reconversion professionnelle sur le métier de technicien systèmes et réseaux

 

Il est tout à fait possible d’entreprendre une formation pour devenir technicien systèmes et réseaux dans le cadre d’une reconversion.

De nombreuses passerelles existent si vous disposez déjà d’un diplôme ou d’une expérience en tant que :

  • Développeur web
  • Assistant informatique
  • Technicien d’exploitation

En fonction de votre vie professionnelle et de votre parcours académique passés, il vous faudra peut-être faire un premier pas dans le monde des systèmes informatiques et de télécommunications en validant un graduate Technicien Supérieur Systèmes et Réseaux.

Contactez nos conseillers pédagogiques pour obtenir des conseils adaptés à votre projet professionnel. Ils vous orienteront vers le parcours de formation correspondant à votre niveau d’études et à vos objectifs.

 

Avez-vous pensé à la certification courte ?

 

Selon votre niveau d’études et vos précédentes expériences, vous pouvez également opter pour une certification courte ciblant un bloc de compétences d’un diplôme de niveau Bac à Bac+3. Cela vous permettra de valoriser une expertise acquise sur le terrain, voire de demander une V.A.E (validation des acquis par l’expérience).

Vous pouvez obtenir ainsi une certification ciblée sur des compétences en :

  • Cybersécurité
  • Automatisation du déploiement d’une infrastructure cloud
  • L’administration et la sécurité des infrastructures
  • La maintenance et l’évolution d’une infrastructure
  • Le support, la mise en place et la mise à disposition de services informatiques (équipements, réseaux et serveurs).

 

Votre parcours de formation chez Studi

 

bts services informatiques aux organisations sio
logo digital campus couleur
Eligible CPF

 

Portrait type du technicien systèmes et réseaux

 

Il trouve du travail avec un diplôme de niveau bac + 2.

Il a un caractère logique, disponible, patient et réactif.

Il sait faire preuve de pédagogie lorsqu’il fournit du support technique pour résoudre les problèmes de réseaux ou de télécommunications de ses collaborateurs. De même lorsqu’il évangélise les bonnes pratiques en termes de cybersécurité.

Il travaille dans le secteur privé ou public, en zone rurale, urbaine ou internationale, et avec des horaires irréguliers.

Indépendant ou salarié, il gagne entre 1 600 € et 3 700 € bruts par mois selon son diplôme, son expérience et sa situation géographique.

 

Qui recrute des techniciens systèmes et réseaux ?

 

Qui recrute des techniciens systèmes et réseaux ?

  • Petites et moyennes entreprises

    Les PME disposant d’un réseau informatique pour assurer leur activité ont besoin d’un professionnel capable de résoudre les problèmes techniques, de maintenir les systèmes de télécommunications et de superviser les évolutions et la sécurité des installations. Les missions du technicien sont alors plus polyvalentes puisqu’il y a moins de serveurs à gérer qu’au sein d’un grand parc informatique.

  • Grandes entreprises et grands groupes

    Au sein d’une grande entreprise ou d’un grand groupe, le technicien systèmes et réseaux fait souvent partie d’une équipe informatique avec laquelle il assure le bon fonctionnement des services.

    Il permet aux différents services de l’entreprise d’avoir une qualité de service adéquate à leurs missions.

    Enfin, il apporte son aide aux utilisateurs lorsqu’ils en ont besoin.

  • Entreprises du service numérique (ESN)

    Il est fréquent pour les techniciens systèmes et réseaux de trouver un emploi au sein d’une entreprise de services numériques (ESN)  puisque de nombreuses entreprises n’internalisent pas cette activité. Que ce soit pour des questions de taille (structures trop petites pour ouvrir un poste à plein temps) ou pour des enjeux stratégiques (de nombreux grands groupes préfèrent externaliser ces ressources). 

    Cela vaut pour de nombreux métiers de l’informatique, du développement web et du digital.

    L’ESN place alors le professionnel sous contrat de mission avec une ou plusieurs structures clientes (PME ou grandes entreprises).

    La durée des missions varie selon le type d’entreprises et les projets pour lesquels le technicien est sollicité.

Quelles sont les conditions de travail du technicien systèmes et réseaux ?

  • Environnement de travail du technicien systèmes et réseaux

    Le technicien systèmes et réseaux travaille dans tous types de secteurs d’activité et d’entreprises ayant des systèmes et réseaux plus ou moins complexes.

    Il passe la plupart de son temps sur ordinateur et utilise avec aisance les principaux logiciels de l'entreprise. Il installe, met en service, sécurise et assure le fonctionnement des réseaux informatiques de l’entreprise, et se déplace pour assister les collaborateurs.

  • Cadre hiérarchique

    Selon la taille de la structure, le technicien systèmes et réseaux est sous l’autorité du DSI (directeur des services informatiques) ou du directeur général.

  • Horaires et saisonnalité

    Les horaires du technicien systèmes et réseaux sont plutôt réguliers, excepté lors des périodes d'implantation, de dépannages lourds ou de fin du projet, où ses horaires peuvent être beaucoup plus étendus.

Salaire du technicien systèmes et réseaux

Le salaire moyen du technicien systèmes et réseaux est d’environ 30 000€ annuels brut. Il varie en fonction du diplôme et de l’expérience du professionnel, ainsi que du type d’entreprise qui l’emploie. 

Les profils diplômés d’une école d’ingénieur ou cumulant plus de dix ans d’expérience peuvent prétendre à des niveaux de rémunération hautement attractifs. Certaines annonces de grands groupes proposent un salaire annuel brut de 75 400€.

Le niveau de rémunération varie également en fonction de la zone géographique. Les salaires sur Paris sont généralement supérieurs aux salaires pratiqués en région.

  • 2900

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 3700

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du technicien systèmes et réseaux ?

 

Qualités majeures

 

Analytique, réactivité, anticipation, rigueur et communication sont des qualités essentielles pour devenir technicien systèmes et réseaux.

Il a des connaissances poussées en gestion de réseau et en développement informatique. Il sait installer, configurer, et dépanner un parc informatique. Par ailleurs, il possède de bonnes connaissances en développement, base de données, stockage et câblage.

Le technicien doit avoir un bon relationnel et être à l’écoute des différents collaborateurs de l’entreprise. Il doit être précis et rigoureux, et doit savoir anticiper et communiquer au sujet des changements et dysfonctionnements.

Par ailleurs, il doit maîtriser les techniques d’interconnexion des réseaux et systèmes de télécommunication.

Enfin, le technicien systèmes et réseaux assure une veille et actualise ses connaissances des technologies et de leur évolution rapide.

 

Expérience

 

Pour devenir technicien systèmes et réseaux, une expérience de trois à cinq ans en informatique est généralement requise.

 

Évolution professionnelle

 

Après quelques années d’expérience, le technicien systèmes et réseaux peut se spécialiser pour devenir architecte réseaux, ou responsable de la sécurité informatique, ou encore dans la gestion du stockage de données.

Il peut également se tourner vers des fonctions d’encadrement, pour devenir chef d’exploitation, administrateur réseau informatique, ou encore DSI.

Les autres métiers du domaine : Code - IT

Scrum Master Chef / Cheffe de projet digital Chief Digital Officer Directeur / Directrice technique Chef / Cheffe de projet informatique Développeur / Développeuse web Développeur / Développeuse full stack Développeur / Développeuse front-end Webmaster Intégrateur / Intégratrice Web Développeur / Développeuse informatique Ingénieur / Ingénieure informatique Technicien / Technicienne informatique Data Analyst Data Scientist Data Engineer Administrateur / Administratrice réseaux et sécurité Administrateur / Administratrice systèmes Administrateur / Administratrice d’infrastructure Superviseur / Superviseuse infrastructure et réseaux Responsable infrastructure systèmes et réseaux Développeur / Développeuse JavaScript Développeur / Développeuse Java Développeur / Développeuse back-end Développeur / Développeuse application mobile Développeur / Développeuse Python Développeur / Développeuse .Net Développeur / Développeuse web mobile Lead Developer Technicien / Technicienne helpdesk Développeur / Développeuse Flutter Technicien / Technicienne support Technicien / Technicienne d’exploitation Analyste programmeur Développeur / Développeuse Angular Développeur / Développeuse Symfony Technicien / Technicienne en télécommunications Technicien / Technicienne de maintenance Technicien / Technicienne SAV Data visualist Développeur / Développeuse mobile Androïd Concepteur développeur / Conceptrice développeuse Concepteur / Conceptrice d’applications informatiques Développeur / Développeuse d’applications Développeur / Développeuse PHP/Symfony Développeur / Développeuse PHP SysOPS DEVOPS Ingénieur système DevOps Ingénieur Cloud Développeur / Développeuse Cloud Ingénieur DevOps
Voir tous les métiers