Le métier de expert-comptable

Image
dscg-ue-4-comptabilite-et-audit

Partenaire clé d’un dirigeant d’entreprise

Expert-comptable est à la fois un titre professionnel réglementé et un métier. Pour exercer en tant qu’expert-comptable, il faut être titulaire du diplôme d’expertise comptable (DEC) et être inscrit au tableau de l’Ordre des experts-comptables.

L'expert-comptable veille à la bonne tenue des comptes et les certifie. Mais sa mission va bien au-delà : en effet, favoriser le développement des entreprises en apportant conseils et orientations stratégiques fait également partie intégrante de sa mission.

L'expert ou experte-comptable assure des missions plurielles et fortement diversifiées. En complément et en soutien de ses missions principales, il conseille donc sur la gestion de l’entreprise ; il assure également d'autres types de missions dites « légales », comme la tenue et la surveillance des comptes de campagne des candidats aux élections, de l’attestation Ecofolio, du visa fiscal, etc.

Il est important de savoir que 90 % des experts-comptables sont aussi commissaires aux comptes.

Découvrez le métier d’expert-comptable, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type de l’expert-comptable

Il trouve du travail facilement avec un bac + 5.

Il a un caractère organisé, rigoureux et attentif.

Il travaille dans le secteur privé ou public, dans un bureau, en zone urbaine, et avec des horaires en journée ou en soirée selon les périodes.

Salarié ou indépendant, il gagne entre 4 000 € et 9 000 € bruts par mois selon son diplôme, son expérience et sa situation géographique.

Qui recrute des experts-comptables ?

  • Cabinets d’expertise comptable

    L’expert ou experte-comptable en cabinet est avant tout un chef d’entreprise et un manager à part entière : il gère à la fois le personnel et le cabinet lui-même. Il dispose souvent d'une équipe de comptables plus ou moins importante, en fonction de la taille de sa structure. Il est le garant de la bonne relation avec ses clients, avec lesquels il est en contact quasi permanent, leur apportant écoute, conseil et accompagnement.

  • Entreprises

    En entreprise, l’expert-comptable fait partie d’une équipe avec laquelle il doit savoir communiquer.
    Il est en contact direct avec la direction qu’il conseille et oriente, de la même façon que l’expert-comptable en cabinet le fait avec ses clients.

Quelles sont les conditions de travail de l’expert-comptable ?

  • Environnement de travail de l’expert-comptable

    L’expert-comptable travaille généralement sur des horaires de bureau en journée, mais son activité est soumise à certains pics d’activité, notamment lors de la période fiscale pour la finalisation des bilans des entreprises clôturant leur exercice social. Il exerce son métier la plupart du temps sur ordinateur.

    Il doit faire preuve d’une grande rigueur pratique et morale. Il sait faire parler les chiffres pour mieux conseiller et orienter les choix de ses clients ou de son employeur.

    Enfin, l’expert-comptable doit avoir des qualités de leader et être capable d'évaluer les capacités de ses collaborateurs et de les employer au mieux.

  • Cadre hiérarchique

    L’expert-comptable peut être sous la responsabilité du dirigeant d’un cabinet, ou il peut également être associé au dirigeant du cabinet.

  • Horaires et saisonnalité

    L’expert-comptable doit être un passionné qui ne compte pas son temps : ses horaires sont généralement très extensibles, notamment durant la période fiscale (soit de janvier à fin avril) s’il travaille en cabinet d’expertise-comptable.

Salaire de l’expert-comptable

Le salaire de l’expert-comptable dépend de son expérience et de la localisation du cabinet. On observe des salaires plus importants en région parisienne que sur le reste du territoire.

  • 4000

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 9000

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil de l’expert-comptable ?

Qualités majeures

Rigueur, précision, organisation et logique sont des compétences essentielles pour devenir expert-comptable.

Il doit être doté d’un bon sens de l’organisation et de capacités de gestion. L’écoute est également un facteur important : être attentif aux divers besoins de ses clients ou de son entreprise, et savoir les anticiper fait partie de sa mission.

Enfin, il doit faire preuve d’ouverture d’esprit pour s’adapter à ses interlocuteurs et instaurer un climat de confiance. Il doit également maîtriser parfaitement les techniques comptables et financières, et avoir le goût et la mémoire des chiffres.

Une bonne résistance au stress est primordiale dans l’exercice de ses fonctions.

Expérience

Après une période de stage, les jeunes diplômés débutent leur carrière professionnelle en cabinet d’expertise comptable ou d’audit afin de développer leur polyvalence et leur approche de l’entreprise avant de s’associer au sein d’un cabinet comptable ou d’intégrer une société.

  • 4 /5

    Relationnel

  • 4 /5

    Indépendance

  • 5 /5

    Réflexion

  • 3 /5

    Technique

  • 3 /5

    Action

Évolution professionnelle

Débutant, l’expert-comptable en cabinet est salarié. Il peut évoluer vers un poste d’associé ou encore créer son propre cabinet. En entreprise, l’expert-comptable a la possibilité d’évoluer vers un poste de directeur administratif et financier (DAF) ou encore de directeur comptable.

Spécialisations du métier de comptable

  • Expert-comptable spécialisé

    Certains cabinets d’expertise comptable se spécialisent par secteur d’activité. Cela leur permet d’être plus réactifs et compétents quant aux contraintes relatives au cœur de métier qu’ils accompagnent : gestion de la trésorerie et saisonnalité, convention collective et réglementation, etc.

    Ainsi, de nombreux cabinets d’experts-comptables accompagnent uniquement des professions libérales, ou encore des restaurants, des boulangers, des entreprises du BTP, etc.