Le métier de auditeur comptable

Image
285983187_studi

Contrôle la fiabilité des comptes d’une entreprise

L’auditeur comptable contrôle et garantit la fiabilité des comptes des entreprises auprès desquelles il intervient. Il évalue la performance, apporte des recommandations et propose des plans d'actions visant à optimiser le fonctionnement ou la gestion. Il est aussi appelé auditeur financier, contrôleur budgétaire ou inspecteur comptable.

L'auditeur financier doit à la fois « tenir et rendre des comptes ». Pour l’auditeur interne comme pour l’externe, la mission première est la vérification des comptes : il examine et contrôle leur régularité et leur conformité à la législation. Il garantit leur fiabilité auprès des partenaires de l’entreprise comme auprès des pouvoirs publics.

L’auditeur rédige ensuite un rapport qui comprend ses constats et ses recommandations ainsi qu'un plan d’action pour appliquer ses recommandations. Le but de ce rapport est d’amener des pistes d’amélioration sur le fonctionnement et la gestion de la société. Son rôle est donc d’évaluer l’efficacité et les performances de la société.

Pour mener à bien ses missions, il doit parfaitement connaître la société sur laquelle il travaille. Il doit prendre en compte ses particularités et l’environnement socio-économique, qui peuvent influer directement sur les comptes qu’il vérifie.

Découvrez le métier d’auditeur comptable et financier, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type de l'auditeur comptable

Il trouve du travail facilement avec un bac + 3.

Il a un caractère rigoureux et intègre.

Il travaille dans le secteur privé ou public, dans un bureau, en zone urbaine, et avec des horaires en journée ou en soirée selon les périodes.

Salarié ou indépendant, il gagne entre 2 500 € et 3 500 € bruts par mois selon son diplôme, son expérience et sa situation géographique.

Qui recrute des auditeurs comptables ?

  • Cabinets d’audit

    Lorsqu’il est recruté par un cabinet d’audit, le quotidien de l’auditeur comptable et financier est fait de visites aux entreprises clientes. En effet, il intervient chez le client dans le cadre de missions ponctuelles. Il vérifie que les différents documents présentant la situation actuelle de l’entreprise cliente sont fidèles et fiables. Il aura la charge de réaliser des audits dans le but d’assurer le contrôle et l’inspection des comptes de l’établissement.

  • Entreprises

    L'auditeur financier employé par une entreprise contrôle, vérifie, inspecte et surveille les comptes de l'entreprise avec une vision critique.

Quelles sont les conditions de travail de l’auditeur comptable ?

  • Environnement de travail de l’auditeur comptable

    L’auditeur comptable travaille sur ordinateur la plupart du temps.

    L’auditeur interne peut être amené à se déplacer au sein des différents sites de la société : usines, succursales, etc. Régulièrement détaché chez le client, parfois dans des régions éloignées, l'auditeur comptable externe doit être disponible et mobile.

    La rigueur, l'écoute, l’intégrité et la discrétion sont des qualités essentielles pour devenir auditeur comptable. Par ailleurs, ses missions dépendant généralement d’un travail de groupe, il doit avoir un bon sens du relationnel.

    Enfin, bien que les logiciels d’audit varient en fonction des entreprises, la maîtrise du logiciel du type Auditsoft peut être un plus, notamment pour les missions réalisées en TPE.

  • Cadre hiérarchique

    L’auditeur financier travaille sous la responsabilité d’un associé diplômé lorsqu’il travaille en cabinet, et lorsqu’il exerce au sein d’une entreprise, il est sous l’autorité de la direction financière ou générale, selon la taille de la structure.

  • Horaires et saisonnalité

    Les conditions de travail diffèrent selon la catégorie d'appartenance de l'auditeur comptable.

    S’il est interne à l’entreprise, son rythme de travail peut être exigeant car l'auditeur répond souvent à un calendrier précis. Si l’auditeur comptable travaille en cabinet, il doit être disponible et mobile et son rythme est exigeant car il doit se déplacer et se doit de respecter les délais imposés par le client.

Salaire de l’auditeur comptable

Le salaire de l’auditeur financier dépend de son diplôme, de son expérience, et de sa zone géographique. On observe des rémunérations plus importantes en région parisienne que sur le reste du territoire.

  • 2500

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 3500

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil de l’auditeur comptable ?

Qualités majeures

Écoute, rigueur, intégrité et discrétion sont les qualités majeures dont un auditeur comptable doit être pourvu.
Il doit également faire preuve d’ouverture d’esprit, afin de s’adapter facilement à ses divers interlocuteurs, et de curiosité pour tenir ses connaissances à jour.

Les missions de l'auditeur comptable dépendant généralement d’un travail de groupe, l’esprit d’équipe et un bon relationnel doivent faire partie de sa personnalité. Il doit également avoir de bonnes connaissances juridiques, fiscales et sociales, ainsi qu’une certaine maîtrise des outils de bureautique et des logiciels d’audit.

Enfin, les journées de l’auditeur sont souvent organisées autour de multiples missions au sein de plusieurs entreprises à la fois. Il doit donc être doté du sens de l’adaptation et d’une bonne résistance au stress.

La maîtrise de l’anglais est souvent requise, notamment au sein d’entreprises internationales où il sera amené à collaborer avec des partenaires étrangers.

Expérience

Les premières expériences professionnelles sont essentielles car elles sont à l’origine du choix de carrière de l’auditeur : interne, externe, ou encore auditeur à la Cour des comptes. Les stages programmés lors de la formation sont donc très importants : ils permettent d’expérimenter l’audit et orientent le choix vers l’une ou l’autre de ces carrières.

  • 4 /5

    Relationnel

  • 3 /5

    Indépendance

  • 4 /5

    Réflexion

  • 3 /5

    Technique

  • 2 /5

    Action

Évolution professionnelle

L’auditeur comptable interne peut évoluer au sein même de l’entreprise vers un poste de directeur financier ou de contrôleur de gestion. Il peut également prétendre à un poste de financier, de gestion ou encore de direction au sein d’une entreprise.

L’auditeur comptable qui exerce en cabinet d’audit, peut évoluer vers un poste de dirigeant, ou créer lui-même son propre cabinet.