Top 6 des secteurs avec les métiers qui recrutent le plus

Quel que soit votre profil : jeune diplômé(e), salarié(e) en reconversion, demandeur d’emploi, deux questions se posent en général lorsque l’on est intéressé(e) par un métier : vais-je trouver du travail facilement ? Et surtout, vais-je gagner ma vie en exerçant cette profession 
 
Ces interrogations phares sont parfois difficiles à appréhender, car dépendent de plusieurs facteurs. C’est d’ailleurs pourquoi les chiffres annoncés dans l’article sont à considérer avec précaution, car ces derniers sont susceptibles de varier en fonction :

  • De la localisation géographique,
  • Du statut, des diplômes et de l’expérience / ancienneté,
  • Du secteur d’activité / de la spécialité,
  • Des aléas (crise sanitaire par exemple).

Il est pourtant intéressant de balayer la tendance et de dresser le portrait des métiers porteurs d'emploi ! Voici donc les 6 secteurs avec les métiers qui recrutent et rémunèrent le plus chez Studi  :

 1. L'immobilier

Non seulement le secteur de l’immobilier recrute, mais il est également reparti à la hausse depuis la crise sanitaire : preuve de sa bonne santé. Vous vous demandez peut-être pourquoi ? Le besoin grandissant d’espace ressenti par de nombreux Français, à l’heure du confinement, apporte un début de réponse ! Les recherches d’un bout de jardin, d’un balcon ou d’une terrasse ont explosé. Autre avantage et pas des moindres : l'immobilier embauche des profils de tous horizons confondus, qu’ils soient diplômés de la branche ou en reconversion professionnelle. 
 
Voici un panorama des métiers qui recrutent dans l’immobilier et avec un bon salaire :

  • Agent immobilier (entre 1500€ et 5000€ bruts par mois)
  • Juriste immobilier (entre 3000€ et 3500€ bruts par mois)
  • Courtier immobilier (entre 2000€ et 5000€ bruts par mois)
  • Investisseur immobilier (environ 7210€ bruts par mois)
  • Gestionnaire de biens immobiliers (entre 3000€ et 6280€ bruts par mois)
  • Asset manager (entre 3333€ bruts et 7917€ bruts par mois)

 Retrouvez les formations immobilières en ligne signées Studi !

2. La banque et l’assurance

Les métiers de la banque et de l’assurance sont souvent qualifiés de professions d’avenir. Et les raisons sont multiples : le besoin de commerciaux compétents, mais également de nouveaux profils expérimentés dans le digital. Et oui, l’avènement du numérique a fortement bouleversé cette branche, qui a vu ses outils et ses modes de communication se digitaliser : le e-banking, les chatbots, ou encore les applications mobiles, en sont des exemples parmi tant d’autres. En plus de recruter, la filière banque et assurance a bonne réputation : celle de bien payer !
 
Voici donc un rapide portrait de quelques métiers dans la banque qui payent bien :

  • Conseiller financier (environ 5756€ bruts par mois)
  • Agent d’assurance (environ 3846€ bruts par mois)
  • Analyste crédit (entre 2500€ et 6300€ bruts par mois)
  • Risk manager (entre 2800€ et 4200€  bruts par mois)
  • Contrôleur financier (entre 3750€ et 14250€ bruts par mois)
  • Chargé d’affaires (entre 2500€ et 4000€ bruts par mois)

Les formations en ligne dans la banque et l’assurance chez Studi, c’est par ici !

3. L’informatique et le numérique

C’est un fait, le numérique est une voie tournée vers l’avenir. Et il évolue à toute vitesse ! Ceux qui ont connu les prémices d’internet ne pourront pas dire le contraire, de msn à facebook, il n’y a qu’un pas.

Trêve de nostalgie, le futur est bel et bien devant nous. Et c’est pourquoi la filière du numérique se porte si bien ! On dit merci aux innovations incessantes, qui créent fatalement de nouveaux besoins dans les entreprises : cybersécurité, IA (intelligence artificielle), big data ou encore développement d’applications mobiles et de sites web, le potentiel de cette filière ne cesse de croître au fil des années. 

Le recrutement, c’est ok. Mais qu’en est-il des salaires ? En voici quelques exemples :

  • Webmaster (entre 2000€ et 3500€ bruts par mois)
  • Chef de Projet MOA (entre 3333€ et 6667€ bruts par mois)
  • Data analyst (entre 2917€ et 5417€ bruts par mois)
  • Développeur web (entre 3000€ et 5000€ bruts par mois)
  • Architecte réseau/système  (entre 3000€ et 5000€ bruts par mois)
  • Administrateur réseau (2500€ et 5300€ bruts par mois)

Formez-vous depuis chez vous grâce aux formations informatiques en ligne Studi, et devenez un pro du digital !

4. Le commerce

C’est bien connu, les commerciaux s’illustrent dans l’art de la négociation et de la vente. Néanmoins, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ces professionnels experts et polyvalents manquent cruellement à l’appel. Et oui, de nombreux postes restent vacants aujourd’hui en France, puisque l’on en dénombre près de 200 000 à l’heure actuelle !

Filière en tension, les entreprises redoublent d’efforts pour recruter, avec de nombreux avantages à la clef : salaires attractifs, perspectives d’évolution, mutuelles… Qu’importe votre localisation géographique, nul doute, vous trouverez forcément un emploi dans le commerce.

Tour d’horizon des métiers du commerce aux salaires plus que corrects 

  • Business developer (entre 2000€ et 3200€ bruts par mois, avec une variable en fonction des commissions)
  • Commercial (environ 4000€ bruts par mois, avec une variable en fonction des primes)
  • Key Account Manager (entre 2100€ et plus de 10000€ bruts par mois, avec une variable en fonction des commissions)
  • Chef des ventes (entre 3500€ et 10000€  bruts par mois, avec une variable en fonction des primes)
  • Ingénieur commercial (entre 3333€ bruts et 7583€ bruts par mois, avec une variable en fonction des primes)
  • Directeur commercial  (entre 4000€  et 8200€ bruts par mois, avec une variable en fonction des primes)

Vous aussi, vous souhaitez passer maître dans l’art de la négociation ? Faites un petit tour par ici ! Chez Studi, on vous forme aux métiers du commerce

5. La comptabilité / gestion

La comptabilité est une branche indispensable pour les entreprises, car elle est garante de leur santé et donc de leur pérennité financière. Rien que ça ! Sans ces spécialistes des chiffres, vous l’avez compris, il serait impossible de gérer les comptes. La conséquence ? Ces experts seront toujours sollicités sur le marché du travail. En atteste cette étude menée par Compta-Online, et qui estime que d’ici 2025, le secteur de l’expertise comptable pourrait recruter près de 12 670 collaborateurs supplémentaires. Mais ce n’est pas tout !  Impulsée par la digitalisation des entreprises, la branche comptabilité a fortement évolué, pour s’ouvrir à des profils jeunes, prêts à œuvrer en faveur de cette transition numérique. 

Vous l’attendiez.. Voici une liste non exhaustive de quelques professions compta au recrutement actif :

  • Gestionnaire de paie (entre 2300€ et 3250€ bruts par mois) 
  • Contrôleur de gestion (entre 2667€  et 5833€ bruts par mois)
  • Comptable (entre 2300€  et 4500€ bruts par mois)
  • Expert comptable (entre 5000€ et 6500€  bruts par mois)
  • Auditeur comptable (environ 5430€ bruts par mois)
  • Directeur administratif et financier (entre 6667€ et 25000€ bruts par mois)

Pionnier du secteur, Studi vous propose des formations en ligne à la comptabilité reconnues par l’Etat et les employeurs, à découvrir dès maintenant !

6. Le juridique et la fiscalité

Le droit est un secteur prestigieux, qui a la réputation d’ouvrir à des carrières prometteuses. Mais ce n’est pas le seul aspect intéressant de la filière juridique ! En effet, quelle que soit la discipline choisie, de la plus classique (avocat, juge) aux tant convoités juristes d’entreprise, ces techniciens du droit sont tout simplement indispensables à la société.

Grâce à leurs connaissances pointues en matière juridique et à leur grande polyvalence, ces derniers sont fortement recherchés sur le marché du travail. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter ! Les lois et les réglementations évoluant sans cesse, leur expertise est précieuse pour les entreprises, qui ont besoin de conseils avisés sur les marches à suivre. Et si la filière est certes au beau fixe, elle l’est même davantage qu’auparavant puisqu'une hausse qualifiée d’historique est constatée depuis 2021 ! Chers candidats, à vos codes civils !

Quant aux métiers du juridique qui recrutent et rapportent, les voici :

  • Juriste (entre 2000€ et 10000€ bruts par mois) 
  • Collaborateur fiscal (entre 2300€ et 3000€ bruts par mois) 
  • Collaborateur juridique  (entre 1667€ et 3500€ bruts par mois) 
  • Chargé de recouvrement (entre 1500€ et 2900€ bruts par mois) 
  • Fiscaliste (entre 4500€ et 5400€ bruts par mois) 

Intéressé(e) par l’une de ces professions ? Vous trouverez forcément votre bonheur parmi les formations juridiques en ligne proposées par Studi.