Le métier de Chargé de recrutement

Graduate Technicien systèmes et réseaux

Il sélectionne profils et talents pour une entreprise

La mission du chargé de recrutement est de mettre en adéquation les besoins en compétences de l’entreprise et les candidats. À ce titre, il joue un rôle clé dans l'application d'une politique RH. Le chargé de recrutement est également appelé, selon les entreprises, responsable du recrutement, chef de service recrutement, assistant de recherche RH, chargé de recherche en recrutement ou chargé de sourcing.

Le point de départ des missions du chargé de recherche en recrutement est l’analyse des besoins en ressources humaines de l’entreprise, avec la direction ou le chef de service concerné. Il ou elle rédige, puis publie les annonces d’emploi correspondant à ces besoins, en respectant le budget qui lui est alloué. Il reçoit ensuite les différentes candidatures et les analyse. Après une première sélection, il fait passer aux candidats des entretiens, au sein de la société mais aussi téléphoniques ou par visioconférence, ainsi que des tests ou encore des mises en situation professionnelles.

Le ou la chargée de recrutement décrypte les résultats obtenus, classe les dossiers par ordre de mérite et propose les meilleures candidatures à son chef de service ou à la direction. Puis ils choisissent ensemble le ou les candidats retenus pour tel ou tel poste.

Dans certaines entreprises, le chargé de recrutement fait également passer les entretiens de mobilité interne, lorsqu’un poste à pourvoir requiert l’évolution d’un salarié. Il peut être amené à « chasser » certains profils pointus, en piochant dans des CVthèques ou sur les réseaux sociaux professionnels. Enfin, il procède à des reportings sur les procédures de recrutement mises en place.

Découvrez le métier de chargé de recrutement, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type du chargé de recrutement

Il trouve du travail assez facilement avec un bac + 3 minimum.

Il a un caractère social, organisé, réaliste et entreprenant.

Il travaille dans le secteur public ou privé, en intérieur, à domicile, dans un bureau, en zone urbaine, rurale ou à l’international, avec des horaires en journée et parfois en soirée.

Salarié, indépendant ou intérimaire, il gagne entre 2 000 et 3 000 € bruts par mois.

Qui recrute des chargés de recrutement ?

  • Grands groupes publics ou privés

    Dans une grande entreprise, où peuvent cohabiter plusieurs chargés de recrutement, ce professionnel peut être spécialisé dans un type de profils (cadres, non-cadres, postes de direction…) ou sur un champ géographique ou thématique. Il peut aussi ne traiter que d’une phase du processus de recrutement.

  • ETI et PME

    Dans les petites et moyennes structures, le chargé de recrutement est un cadre polyvalent, stratégique et opérationnel à la fois. Il est généralement amené à prendre en charge l’ensemble des phases d’une opération de recrutement. Ses possibilités d’évolution, vers des fonctions RH plus larges, peuvent être plus rapides que dans un grand groupe.

  • Cabinets et agences de recrutement

    Selon l’organisation et la stratégie du cabinet, le chargé de recrutement peut être spécialisé sur un secteur d’activité (agroalimentaire, bâtiment, nouvelles technologies...), sur une fonction (commerciale, achats, informatique...) ou être généraliste.

    Au sein d’un cabinet orienté vers le recrutement de cadres intermédiaires ou supérieurs, son activité est plus quantitative (volumes importants de candidatures à traiter) et, dans la plupart des cas, limitée au territoire national.

    Au sein d’une structure spécialisée dans le recrutement de cadres dirigeants, la fonction est plus qualitative, du fait du faible nombre de candidats, et plus souvent internationale.

Quelles sont les conditions de travail du chargé de recrutement ?

  • Environnement de travail du chargé de recrutement

    Le chargé de recrutement travaille essentiellement de son bureau, avec des déplacements possibles dans des forums pour l’emploi ou pour rencontrer ses clients s’il exerce en agence de recrutement.

    C’est un métier de contact (candidats, clients, différents services de l’entreprise…) au quotidien très varié.

  • Cadre hiérarchique

    Dans une grande entreprise, le chargé de recrutement est rattaché hiérarchiquement au directeur ou au responsable des ressources humaines et parfois à la direction générale dans les PME. En cabinet, il dépend du directeur du cabinet.

  • Horaires et saisonnalité

    Le chargé de recrutement travaille essentiellement en journée. Des dépassements en soirée sont possibles en période de forte activité, lors d’une création ou d’une extension d’activité notamment.

Salaire du chargé de recrutement

Le salaire d'un chargé de recrutement dépend de la taille de l’entreprise dans laquelle il travaille et de son expérience. On observe aussi des salaires plus élevés en Île-de-France qu'en région. La rémunération peut être fixe ou comporter une part variable plus ou moins importante.

  • 2000

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 3000

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du chargé de recrutement ?

Qualités majeures

Côté compétences techniques, le ou la chargée de recrutement doit avoir de bonnes connaissances en gestion des ressources humaines et en droit social, mais aussi en psychologie. Il doit connaître sur le bout des doigts la configuration du marché ainsi que les besoins de son entreprise. Pour optimiser la recherche de profils pertinents, il doit aussi savoir naviguer sur les sites spécialisés en recrutement et sur les réseaux sociaux professionnels. La maîtrise d’une langue étrangère (l’anglais au premier chef) est souvent exigée, notamment pour tester le niveau linguistique des candidats. C’est un must pour les recrutements internationaux.

Côté qualités personnelles, pour réussir dans ce métier de contact par essence, le chargé de recrutement doit disposer d’une expression orale et écrite impeccable et avoir un excellent relationnel. Pour analyser et sélectionner les candidatures les plus pertinentes, il doit être organisé, autonome, impartial, et manifester esprit de synthèse, excellentes capacités d’évaluation et d’observation et sens de l’écoute. C’est un poste qui nécessite dynamisme et résistance au stress.

Expérience

Le poste de chargé de recrutement exige une certaine expérience des ressources humaines, et se décroche en général au bout d'au moins 3 ans d'expérience comme assistant RH ou assistant recrutement.

  • 5 /5

    Relationnel

  • 3 /5

    Indépendance

  • 4 /5

    Réflexion

  • 5 /5

    Technique

  • 3 /5

    Action

Quelle formation pour devenir chargé de recrutement ?

Le poste de chargé de recrutement est accessible à bac + 3. Toutefois, les entreprises exigent de plus en plus un diplôme niveau bac + 5 pour recruter à ce poste.

Votre parcours de formation chez Studi

mba digital rh
logo ESG RH
Eligible CPF
MBA Digital RH
Bac+5
100% en ligne
Titre RNCP
Accréditations & labels
logo ESG RH
Eligible CPF
MBA HR Business Partner
Bac+5
100% en ligne
Titre RNCP
ESG Luxe
logo ESG RH
Eligible CPF
Bachelor Talent Acquisition
Bac+3
100% en ligne
Titre RNCP
bachelor digital rh
logo ESG RH
Eligible CPF
Bachelor Digital RH
Bac+3
100% en ligne
Titre RNCP
nouvelles pratiques du recrutement
logo ESG RH
Eligible CPF
Mener un projet de recrutement
Bac+3
100% en ligne
Bloc de compétences RNCP

Évolution professionnelle

Avec l’expérience, le chargé de recrutement peut se tourner, au sein de grandes entreprises, vers d’autres activités du domaine des RH : formation, gestion des mobilités ou des carrières… Il peut aussi évoluer vers un poste de responsable recrutement, de gestionnaire RH, de responsable ou de directeur des RH, ou encore de responsable développement RH. Il peut aussi peut décider de devenir consultant en recrutement ou se reconvertir comme « chasseur de têtes ».

Spécialisations du métier de chargé de recrutement

  • Chasseur de têtes

    Le chasseur de têtes est un chargé de recrutement chargé de débusquer les talents (cadres de haut niveau ou experts pointus) pour une entreprise. À la différence du profil classique de la fonction, il se livre exclusivement à l’approche directe de profils (en poste ou en recherche d’emploi) qui ne l’avaient pas sollicité pour un poste en particulier. Il officie le plus souvent au sein d’un cabinet spécialisé.

    Ses missions :

    • Définir avec l’entreprise cliente le candidat idéal et les qualités (professionnelles et humaines, ou soft skills) nécessaires au poste.
    • Effectuer des recherches via son réseau, à partir de bases de données professionnelles (jobboard, CVthèque, outil de sourcing) ou sur des réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter…).
    • Entrer en contact avec les profils repérés et tenter de les convaincre d’accepter une rencontre.