Le métier de Préparateur de commandes

Contrat pro

Participe à la gestion des flux de marchandises au sein d’une entreprise

Le préparateur de commandes peut être également nommé agent logisticien, magasinier, réceptionniste, agent de quai, expéditeur ou encore manutentionnaire. Il participe à la gestion des flux de marchandises au sein d’une entreprise. C’est un acteur majeur de la chaîne logistique, qui assure la réception, le stockage, la préparation et l’expédition des marchandises.

L’agent logistique reçoit, contrôle, enregistre et stocke les articles en provenance des fournisseurs et à destination des magasins. Ainsi, il effectue le déchargement de la marchandise et s’assure de leur correspondance avec la commande initiale.

Il peut être amené à utiliser des engins de levage selon la taille de l’entrepôt, qu’il doit ranger de manière méthodique afin de retrouver facilement et rapidement les articles demandés.

Il intervient de manière polyvalente sur plusieurs secteurs de la plate-forme logistique, en gérant les stocks et en s’assurant de la disponibilité des articles, en préparant les commandes, et en chargeant les véhicules à destination des magasins.

Pour résumer, le préparateur de commandes 

    • Rassemble les produits commandés
    • Identifie et signale les anomalies de manutention (emballages défectueux, colis manquants...) s’il y en a 
    • Prépare les commandes : conditionnement de cartons, de colis, préparation de palettes etc
    • Emballage et colisage des produit des colis (en veillant à la fragilité de certains d’entre eux le cas échéant)
    • Renseigne les  bons de livraison
    • Renseigne les systèmes de gestion des flux d'approvisionnement, les livraisons et les niveaux de stocks
    • Contrôle la conformité des produits
    • Valide des bons de livraison et de transport avec le chauffeur
    • Étiquette les articles et les cartons
    • Déplacement de la commande dans la zone de chargement
    • Charge le véhicule de transport (camion, voiture…)
    • Gère les stocks : contrôle de la rotation des produits, vérification de leur disponibilité, approvisionnement auprès des fournisseurs, rangement, nettoyage, inventaire.

     

Découvrez le métier d’agent logisticien, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

 

En savoir plus

Portrait type du préparateur de commandes

Il trouve du travail facilement avec un titre certifié ou un CAP.

Il a un caractère polyvalent, méthodique et organisé.

Il travaille dans le secteur public ou privé, en intérieur ou en extérieur, en zone rurale ou urbaine, et avec des horaires en journée, en soirée ou de nuit selon l’activité.

Le préparateur de commandes travaille le plus souvent dans les entrepôts, sur les plateformes au sein d’entreprises de commerce de gros, dans la grande distribution, dans la vente par correspondance, dans la distribution spécialisée, ou encore chez des prestataires logistiques. 

Salarié ou intérimaire, il gagne entre 1 500 € et 2 000 € bruts par mois selon son diplôme, son expérience, et sa situation géographique.

Qui recrute des agents logisticiens ?

  • Entreprises

    L’agent logistique qui travaille pour une entreprise de transport ou de vente par correspondance, assure la réception, le stockage ou déstockage, la préparation ou l’expédition ainsi que le réapprovisionnement des marchandises. Dans sa mission, il utilise des outils technologiques et de manutention : pistolet laser, terminaux embarqués sur les chariots, serveur à commande vocale… Les entreprises industrielles ou commerciales recrutent également des préparateurs de commandes au sein de leur service logistique. Sans oublier les plateformes logistiques, qui emploient aussi des préparateurs de commandes. 

  • Plateformes de grande distribution

    L’employé logistique qui exerce sur une plateforme de grande distribution est amené à manipuler des charges ou du matériel de manutention. Il peut réaliser des opérations de manutention à l’aide de matériel de manutention léger (transpalette) ou de chariot élévateur (autoporté, rétractable, etc.).

    Le niveau de polyvalence peut être variable en fonction des choix organisationnels et de son expérience.

    Bon à savoir : la croissance des “Drive” dans la grande distribution ainsi que du e-commerce encourage également les recrutements et donc les embauches de préparateurs de commandes. Le besoin en main d'œuvre est effectivement grandissant ! 
     

Quelles sont les conditions de travail du préparateur de commandes ?

  • Environnement de travail

    Le préparateur de commandes travaille dans différents types d’entreprises et a des horaires variables.

    Il travaille essentiellement debout et peut être soumis à du bruit, des températures différentes et des ports de charges. Il porte généralement un équipement de protection individuelle : gants, casque, chaussures de sécurité, etc.

    Professionnel de terrain, il doit respecter les gestes et les postures de manutention, et avoir des connaissances en techniques d’inventaire.

    Il doit être habilité à utiliser certains engins de transports : être titulaire du certificat d'aptitude à la conduite d'engins en sécurité (CACES).

    Enfin, il doit respecter le règlement et les instructions de sécurité.

  • Cadre hiérarchique

    L’employé logistique travaille sous l’autorité d’un chef d'entrepôt. En interne, il est en relation avec une équipe et la hiérarchie de l'entrepôt. En externe, il est en relation avec les fournisseurs et les livreurs.

  • Horaires et saisonnalité

    L’agent logisticien peut travailler la journée, le soir, la nuit, le week-end et les jours fériés. Les horaires de l’employé polyvalent de restauration sont variables.

Salaire du préparateur de commandes

Le salaire du préparateur de commandes dépend généralement de son diplôme, de son expérience, de la taille et du secteur de l’entreprise qui l’emploie. On observe des salaires plus importants en région parisienne que sur le reste du territoire.

  • 1500

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 2000

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil de l’agent logisticien ?

Qualités majeures

Rigueur, endurance, organisation et adaptabilité sont des compétences indispensables pour exercer le métier de préparateur de commandes. Le travail en équipe implique également une certaine aisance relationnelle. 

Il doit également être rapide, minutieux, habile et avoir une bonne résistance physique liée aux exigences de port de charges.

L’agent logisticien doit savoir utiliser des logiciels de gestion de stocks et connaître des techniques d’emballage et de conditionnement, ainsi que les règles de gestion de stocks.

Il doit également avoir une bonne hygiène personnelle : ongles propres et courts, cheveux attachés sous charlotte, blouse propre, etc.

Enfin, il doit être titulaire du CACES (Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité), nécessaire pour manipuler un chariot de préparation de commande. Il doit également et faire preuve d’une bonne résistance au stress et à la fatigue.

Pour ce qui est des compétences techniques, le préparateur de commandes :

    • Maîtrise des techniques de conditionnement et de reconditionnement
    • Maîtrise des logiciels de gestion de base de données et de gestion de stocks
    • Connaissance des normes et consignes de contrôle de qualité et de quantité 
    • Savoir appliquer les règles HSE (Hygiène Sécurité Environnement) 
    • Etre capable d'interpréter les documents de suivi de commandes
    • Savoir utiliser les chariots de manutention 
    • Savoir emballer les produits en fonction de leur nature
    • Savoir utiliser les nouvelles technologies du secteur : le pistolet laser, les terminaux embarqués sur les chariots, le serveur à commande vocale…
    • Connaissance du secteur d’activité,  des clients et des produits référencés dans le stock de l’entreprise, ainsi que leur emplacement.

     

Expérience

On peut débuter dans la profession sans qualification particulière, toutefois, des diplômes permettent de renforcer les bases théoriques du métier et de monter en compétence.

  • 3 /5

    Relationnel

  • 2 /5

    Indépendance

  • 3 /5

    Réflexion

  • 4 /5

    Technique

  • 5 /5

    Action

Quelle formation pour devenir préparateur de commandes ?

Le métier de préparateur de commandes est accessible à tous, sans obligation de diplôme.  Néanmoins, le BEP ou le CAP sont des formations souvent privilégiées pour devenir préparateur de commandes ! Pour atteindre des postes à responsabilité ou d’encadrement, l’obtention d’un Bac+2 est également fortement conseillée (Bac pro, BTS).  

Bon à savoir : les employeurs apprécient que l’agent soit titulaire d’un titre professionnel de magasinier, de cariste d’entrepôt ou encore de préparateur de commandes.

Par ailleurs, certaines entreprises peuvent exiger des habilitations ou certifications (CACES).

Votre parcours de formation chez Studi

243849206_studi
Comnicia logo
Eligible CPF
Graduate Manager d'Unité Marchande
Bac+2
100% en ligne
Titre Professionnel
pre-graduate conseiller commercial
Comnicia logo
Eligible CPF
Pré-Graduate Conseiller Commercial
Bac
100% en ligne
Titre Professionnel

Évolution professionnelle

Après quelques années d’expériences, l’agent logistique peut devenir chef magasinier, chef d’équipe, chef d’entrepôt ou encore responsable de stock. Il encadrera alors des équipes. Le préparateur de commandes peut également se diriger vers d’autres métiers directement liés à la chaîne logistique : chef de quai, responsable des stocks ou responsable d’entrepôt logistique.

 

Je me forme !

Situation du métier

La mondialisation, l’internationalisation des échanges, ou encore l’essor du e-commerce font du préparateur de commandes un métier particulièrement recherché. En effet, les flux d’achats de marchandises et de stocks sont à ce jour plus importants que jamais, entraînant une organisation sans pareille au niveau logistique et transport. Grâce à sa position centrale dans la chaîne logistique, le préparateur de commandes se rend donc indispensable pour les entreprises qui ont besoin de main d'œuvre qualifiée afin d’acheminer comme il se doit les commandes, les flux de produits et gérer les stocks. Sans surprise, les débouchés sont nombreux, puisque ces rois de la logistique touchent de multiples secteurs d’activité : l'industrie, la grande distribution (drive), le commerce, mais également le e-commerce (avec les entrepôts de stockage), qui connaît un franc succès depuis quelques années. Vous pourrez ainsi exercer aussi bien dans le transport, le textile, que dans le milieu automobile par exemple. De quoi ouvrir le champ des possibles !

La conséquence ? L’insertion professionnelle est excellente et les offres d'emplois abondent. Les employeurs sont donc au au rendez-vous : sociétés de transport, entreprises d’import / export, usines agro-alimentaires, grossistes… C’est une certitude, vous n’aurez aucun mal à trouver du travail une fois diplômé. 
 

Le secteur de la logistique

Le domaine de la logistique est ni plus ni moins l’un des secteurs les plus dynamiques en France. Et c’est bien parti pour durer ! En effet, avec plus de 141 000 entreprises, il se hisse à la 5ème position des activités économiques françaises, juste derrière le commerce, l’hôtellerie-restauration, ou encore l’industrie et la construction. Et ce classement est également éloquent au niveau mondial : La France est le 6ème marché logistique à l’échelle mondiale et le 2ème en Europe. Un beau palmarès et des chiffres rassurants pour l’insertion professionnelle dans la logistique, qualifiée de secteur d’avenir. 

Impulsé par le boom du e-commerce qui ouvre la logistique à l'international, ce secteur ne cesse de se développer. Preuve de sa bonne santé, d’après une étude de CRIT, la logistique et le transport comptabilisent aujourd'hui plus de 1.9 millions d’emplois, avec 500 000 postes à pourvoir à l’horizon 2025. Force enfin de ses 70% de salariés en CDI, un chiffre qui atteint par ailleurs 91,7% hors intérim, cette branche de demain ne risque pas de connaître la crise. 
 

3 avantages
du métier 

  • Un métier à l’insertion professionnelle facile (offres d’emplois nombreuses et recrutements actifs)
  • Métier dynamique, fait pour ceux qui ne supportent pas les emplois sédentaires
  • Des possibilités d’évolution variées dans ce secteur d’activité (qui permet d’ailleurs d’envisager une carrière à l’international)

 

Obtenir un bilan gratuit

Le diplôme Studi recherché sur le marché du travail

Graduate Manager d'Unité Marchande