Le métier de Vendeur

287359914

L'accueil de la clientèle dans la consommation
de biens et services

Le vendeur ou la vendeuse a pour mission de répondre aux besoins de la clientèle en lui fournissant les produits ou services proposés par son commerce, mais aussi en la conseillant. Il est également appelé conseiller de vente.

Le vendeur accueille les clients et les conseille dans leur choix si besoin, en les informant sur les gammes de produits disponibles, sur leur utilisation ou encore leur entretien. Au préalable, il a procédé à la mise en rayon des produits sur la surface de vente. Il se charge au quotidien de l'achalandage des espaces de vente, selon un emplacement défini et l'étiquetage bien mis en évidence.

Le ou la vendeuse encaisse les achats et, en fin de journée, se livre à des opérations d'encaissement et de comptabilisation des recettes. Lui incombe aussi le suivi des commandes et des stocks, la réception des produits livrés ainsi que la vérification de leur conformité. Il est également chargé de l’entretien et de la tenue du lieu de vente, afin que celui-ci demeure au maximum pratique et attractif pour les clients.

Découvrez le métier de vendeur, ses évolutions professionnelles et les formations Studi au métier de la vente.

Portrait type du vendeur

Il trouve du travail facilement avec un CAP minimum.

Il a un caractère social, organisé et entreprenant.

Il travaille dans le secteur privé, en intérieur, dans un bureau ou à domicile, en zone urbaine ou rurale, avec des horaires en journée et parfois en soirée et week-end.

Salarié, chef d’entreprise, indépendant ou intérimaire, il gagne entre 1 500 € et 2 000 € bruts par mois.

Qui recrute des vendeurs ?

  • Commerce de proximité

    Lorsqu’il travaille dans une boutique de quartier, le ou la vendeuse est amené à être très polyvalent. Il ou elle prépare le magasin avant l'ouverture, trie les marchandises, les étiquette, dispose les articles sur les étalages, encaisse les achats, comptabilise la recette, procède au réassort des rayons et entretient l’espace de vente. L'accueil de la clientèle est primordial dans ce contexte.

  • Grande surface

    En super, hypermarché ou magasin spécialisé, le conseiller de vente est généralement spécialisé sur un type de produits (frais, fruits et légumes, électroménager, joaillerie, articles de sport, high-tech…). Il passe aussi beaucoup de temps à approvisionner et agencer les rayons.

  • Boutique e-commerce

    Un nombre croissant d’entreprises de biens et services (notamment dans la high tech) emploient des conseillers de vente en ligne. À côté de leurs activités de vente, une bonne partie du quotidien de ces télévendeurs consiste à démarcher les clients, pour leur proposer des services, des abonnements ou des offres promotionnelles.

  • Vendeur indépendant

    Certains vendeurs ont fait le choix d’exercer à domicile, chez eux et chez les clients. Ils sont spécialisés sur un ou plusieurs types d’articles : produits de beauté, articles ménagers, vêtements… Ils peuvent exercer de manière traditionnelle ou en ligne. Cette activité fait parfois office de simple complément, à côté d’un emploi salarié.

Quelles sont les conditions de travail du vendeur ?

  • Environnement de travail du vendeur

    Le vendeur en magasin est en contact quotidien avec les clients, ainsi qu’avec différents acteurs (responsable de magasin, fournisseurs, comptables, prestataires...). Il travaille sur la surface de vente. Son quotidien est fait essentiellement d’allers et venues dans le magasin, parfois aussi de stations devant un ordinateur pour rechercher un produit ou procéder à un encaissement.

  • Cadre hiérarchique

    Dans une petite structure ou une boutique, le vendeur dépend directement du gérant, du directeur ou du propriétaire du magasin. En grande surface, il est placé sous la responsabilité d’un chef de rayon.

  • Horaires et saisonnalité

    Le vendeur travaille en journée, avec des dépassements possibles en soirée ou les week-ends, surtout pendant les fêtes (fin d'année, fête des mères…) et les soldes.

Salaire du vendeur

Le salaire d'un vendeur dépend de la taille de la structure dans laquelle il travaille, de l’ambition du projet porté et de son expérience. Il touche parfois des primes en fonction de ses résultats. On observe aussi des salaires plus élevés en Île-de-France qu'en région.

  • 1500

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 2000

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du vendeur ?

Qualités majeures

Le vendeur doit connaître toutes les caractéristiques des articles proposés à son catalogue. Il doit être curieux et à l’affût des nouveautés et innovations. Il doit savoir développer une argumentation de vente fluide et attractive, tout en étant à l'aise avec les chiffres. Pour gérer au mieux la boutique ou le rayon, ainsi que les stocks et les commandes, il est organisé, attentif, réactif, rigoureux et autonome. Une ou plusieurs langues étrangères peuvent être demandées, en particulier l’anglais.

En contact permanent avec le public, il doit faire montre d’un excellent sens relationnel (expression orale, patience, empathie, courtoisie, disponibilité) et d’une très bonne présentation. Il a aussi le sens du service et sait se montrer serviable pour trouver des solutions pour tous, y compris les clients les plus exigeants.

Enfin, face à des conditions de travail souvent fatigantes (bruit, lumières vives, station debout prolongée, horaires à rallonge), il est dynamique, motivé et résistant, tant physiquement que psychologiquement. Pour se dépasser en permanence, il cultive le goût du challenge.

Expérience

Ce poste est accessible aux débutants ou à partir d’une première expérience dans le secteur de la vente. Un diplôme dans le commerce est apprécié des recruteurs.

  • 4 /5

    Relationnel

  • 3 /5

    Indépendance

  • 3 /5

    Réflexion

  • 4 /5

    Technique

  • 3 /5

    Action

Quelle formation pour devenir vendeur ?

Le métier de vendeur est accessible sans diplôme spécifique. Cependant, une formation en commerce-vente sera appréciée des recruteurs, particulièrement pour les postes de vendeur spécialisé.

Votre parcours de formation chez Studi

243849206_studi
logo comnicia
Eligible CPF
Graduate Manager d'Unité Marchande
Bac+2
100% en ligne
Titre Professionnel
pre-graduate conseiller commercial
logo comnicia
Eligible CPF
Pré-Graduate Conseiller Commercial
Bac
100% en ligne
Titre Professionnel

Evolution professionnelle

L’évolution professionnelle d'un vendeur peut être rapide. Après quelques années d’expérience, le vendeur ou la vendeuse peut accéder à un emploi de chef d'équipe puis, éventuellement, de directeur de magasin. Dans la grande distribution, il pourra devenir chef de rayon, chef d’équipe commerciale ou de département, voire gérant.

Spécialisations du métier de vendeur

  • Télévendeur

    Le télévendeur travaille uniquement à distance, essentiellement par téléphone, casque mains libres sur la tête, à partir d’un fichier clients mis à sa disposition. L’essentiel de son temps est consacré au démarchage de nouveaux prospects, pour une entreprise, une société de service, un centre d’appel, une régie publicitaire, etc. Certains télévendeurs travaillent de chez eux.

    Ses missions :

    • Conseiller la clientèle.
    • Enregistrer les commandes.
    • Relancer clients et prospects.
    • Démarcher de nouvelles cibles.
    • Proposer des visites de représentants pour présenter les produits.
    • Effectuer des enquêtes marketing.
  • Concepteur-vendeur

    Concepteur-vendeur est une fonction en plein boom, à mi-chemin entre créativité, conseil et vente, qui relève du secteur de la décoration et de l’aménagement intérieur (cuisines, salons, salles de bains...).

    Ses missions :

    • Imaginer et concevoir des espaces de vie ou ameublements personnalisés.
    • Accompagner le client dans son projet d’aménagement de la maison.
    • Assurer l’interface entre les clients, les fournisseurs et les services pose et administratif de son enseigne.
    • Se déplacer sur des salons professionnels pour faire connaître ses produits et démarcher de nouveaux clients.