Le métier de Employé de libre-service

pre graduate vendeur conseil en magasin

Polyvalent dans les rayons des surfaces de vente

Polyvalent, l’employé de libre-service est chargé de mettre en rayon, de conseiller la clientèle et aussi d'encaisser les achats. Il est également appelé employé de commerce, de rayon ou de grande surface.

L'employé libre-service accueille la clientèle de son magasin et l'aiguille vers les produits ou services demandés, en la conseillant dans ses choix.

Chargé de la mise en rayon des produits, il vérifie au quotidien que les espaces de vente sont bien approvisionnés, disposés et s’assure de la bonne visibilité des opérations promotionnelles. Il vérifie la date de péremption des produits et les enlève des rayons si elle est dépassée ou s’ils sont abîmés.

En fin de journée, sous l’autorité du chef de rayon, l’employé de libre-service procède au suivi des commandes et des stocks, ainsi que la réception des produits livrés et la vérification de leur conformité. Il ou elle est également chargé de l’entretien et de la tenue du lieu de vente.

Découvrez le métier d’employé de libre-service, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type de l'employé de libre-service

Il trouve du travail facilement sans exigence de diplôme.

Il a un caractère social, organisé et entreprenant.

Il travaille dans le secteur privé, en intérieur, en zone urbaine ou rurale, avec des horaires en journée et parfois en soirée et week-end.

Salarié ou intérimaire, il gagne entre 1 500 € et 1 900 € bruts par mois.

Qui recrute des employés de libre-service ?

  • Petite ou moyenne surface

    Dans les petites et moyennes surfaces, l’employé de libre-service participe, de manière polyvalente aux tâches quotidiennes courantes dans l’ensemble du magasin : étiquetage des produits, ménage, mise en rayon, gestion des stocks, manutention, parfois encaissements.

    Les horaires sont généralement assez réguliers.

  • Grande surface

    En super ou en hypermarché, l’employé de libre-service est souvent rattaché à un rayon en particulier : boucherie, poissonnerie, rayon frais, fruits et légumes, hi-fi, électroménager… Son champ d’action est donc moins généraliste, même s’il est chargé des mêmes tâches sur son rayon.

    Par ailleurs, les grandes surfaces ont un créneau d’ouverture plus large, pouvant aller de 8 heures à 22 heures, entraînant généralement des horaires de travail décalés.

  • Magasin spécialisé

    En surface de vente spécialisée (bricolage ou automobile, par exemple), l’employé de libre-service est généralement affecté sur un rayon ou une gamme de produits en particulier, qu'il doit connaître sur le bout des doigts. La majeure partie de son temps est consacrée à l’orientation et au conseil à la clientèle, l’autre à approvisionner et agencer les rayons.

Quelles sont les conditions de travail de l'employé de libre-service ?

  • Environnement de travail de l'employé de libre-service

    L’employée de commerce travaille en contact quotidien et permanent avec la clientèle du magasin. Suivant la taille du magasin, il peut exercer seul ou en équipe. Le métier implique aussi des interactions avec le personnel de vente et de la relation clientèle.

    Côtés conditions de travail, la fonction est physique : la station debout est très majoritaire, et le port de charge est fréquent.

  • Cadre hiérarchique

    Dans une petite ou moyenne surface, le supérieur direct de l’employé de libre-service est le directeur ou le responsable du magasin. En hypermarché, il dépend du chef de rayon.

  • Horaires et saisonnalité

    L’employé de libre-service travaille en journée ainsi que le week-end, avec des dépassements possibles en soirée notamment en périodes de forte affluence (fêtes, vacances scolaires selon régions).

Salaire de l'employé de libre-service

Le salaire d'un employé de libre-service dépend de la taille de la structure dans laquelle il travaille et de son expérience. On observe aussi des salaires plus élevés en Île-de-France qu'en région.

  • 1500

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 1900

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil de l'employé de libre-service ?

Qualités majeures

L’employé de libre-service doit avoir des compétences en commerce et en relation client, ainsi qu'une connaissance des procédures d’hygiène et de sécurité. Il sait manipuler les engins de manutention ainsi que les différents outils techniques : scanners, ordinateurs, logiciels de gestion des stocks, étiqueteuses... Si le magasin qui l’emploie se situe dans une zone touristique, la maîtrise de l’anglais ou d’une autre langue peut être requise.

L'employé de libre service a un excellent relationnel, assorti de patience et de politesse : il doit savoir garder son calme quelle que soit la situation. Il doit être rapide et réactif (notamment en période d’affluence), organisé et rigoureux. Une bonne résistance physique s’impose, face à des stations debout prolongées et le port fréquent de charges. Il fait preuve d'une certaine souplesse, du fait des horaires possiblement décalés.

Expérience

Ce poste est accessible aux débutants ou à partir d’une première expérience dans le secteur de la vente. Une formation dans le commerce est appréciée par les recruteurs. Adaptabilité et qualités comportementales sont primordiales.

  • 3 /5

    Relationnel

  • 2 /5

    Indépendance

  • 2 /5

    Réflexion

  • 3 /5

    Technique

  • 4 /5

    Action

Quelle formation pour devenir employé de libre-service ?

Le métier d’employé libre-service est accessible sans diplôme spécifique. Cependant, une formation en commerce-vente est appréciée par les recruteurs.

Votre parcours de formation chez Studi

243849206_studi
Comnicia logo
Eligible CPF
Graduate Manager d'Unité Marchande
Bac+2
100% en ligne
Titre Professionnel
pre-graduate conseiller commercial
Comnicia logo
Eligible CPF
Pré-Graduate Conseiller Commercial
Bac
100% en ligne
Titre Professionnel

Evolution professionnelle

Après quelques années d’expérience professionnelle, l’employé de commerce peut devenir vendeur spécialisé, gestionnaire de stocks, puis chef de rayon.

Avec une formation complémentaire, il peut accéder à des fonctions de vente plus pointue : vente directe, technico-commercial, télévente.