Le métier de Assistant import-export

287359914

Coordonne l’importation et l’exportation de marchandises
dans le respect des réglementations internationales

L’assistant import-export, également appelé assistant commerce international ou assistant commercial import-export, gère les opérations administratives et logistiques d’import-export de l’entreprise de la commande à la livraison et paiement. Il assure aussi la gestion des relations entre les différents partenaires de la transaction commerciale.

Il participe à la constitution des dossiers en effectuant les opérations d’enregistrement, en élaborant les documents douaniers et en établissant les formulaires réglementaires.

Véritable interface entre les services internes de l’entreprise et les partenaires, il coordonne leurs actions. L’assistant import-export réalise ses missions en français et en anglais, mais aussi parfois dans d’autres langues étrangères.

Découvrez le métier d’assistant import-export, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type de l'assistant import-export

Il trouve du travail facilement avec un bac + 2.

Il a un caractère polyvalent, organisé et rigoureux.

Il travaille dans le secteur privé ou public, dans un bureau, en zone urbaine, en France ou à l’international, et avec des horaires en journée ou en soirée en fonction de l’activité. 

Salarié d’une entreprise, il gagne entre 1 600 € et 2 500 € bruts par mois selon son diplôme, son expérience et sa situation géographique.

Qui recrute des assistants import-export ?

  • Petites et moyennes entreprises

    L'assistant import export peut exercer dans une PME / PMI ayant un développement à l'international ou souhaitant conquérir des marchés étrangers.

    Ses missions sont semblables à celles qu’il a dans une grande entreprise. Toutefois, il aura également quelques missions de secrétariat : rédaction du courrier, accueil téléphonique, tâches administratives, etc.

  • Grandes entreprises

    L’assistant import-export gère les aspects spécifiques aux échanges internationaux comme les formalités douanières et les spécificités liées aux transports internationaux. Il veille au respect des réglementations. Il prend en charge les commandes et gère tous les aspects administratifs, techniques et logistiques de la vente.

    Il participe à la création des dossiers clients en réalisant les opérations d’enregistrement, en créant les documents douaniers et en remplissant les formulaires réglementaires. Il peut également prendre en charge les achats réalisés à l'international jusqu'à l'acheminement des marchandises dans la société.

Quelles sont les conditions de travail de l'assistant import-export ?

  • Environnement de travail de l'assistant import-export

    L’assistant ou l’assistante import-export travaille dans les PME-PMI et grandes entreprises tournées vers le commerce international : entreprises de transport, commerce de gros, biens d’équipements, biens de consommation, sociétés de services, distribution, etc.

    Le poste d’assistant import-export est sédentaire à 80 %. L’assistant exerce depuis son bureau, la plupart du temps sur ordinateur, et ne se déplace que rarement chez ses clients.

  • Cadre hiérarchique

    L’assistant import-export est en contact avec de multiples interlocuteurs. Au sein de son entreprise, il communique avec la direction de son service et coordonne les actions entre l’entreprise et les partenaires extérieurs. Il est l’interlocuteur direct des différents intervenants : clients, compagnies d’assurances, douanes, chambres de commerce...

    Généralement il reporte au directeur export ou au directeur commerce international.

  • Horaires et saisonnalité

    Les tâches de l’assistant import-export sont essentiellement administratives. Il travaille sur des horaires de bureau en journée, qui peuvent être étendus car il peut être amené à se déplacer chez ses clients, à assister à des salons lors desquels il représente son entreprise.

Salaire de l'assistant import-export

Le salaire de l’assistant commercial import-export dépend de son diplôme, de son expérience, et de sa zone géographique. On observe des rémunérations plus importantes en région parisienne que sur le reste du territoire.

  • 1600

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 2500

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil de l'assistant import-export ?

Qualités majeures

Polyvalence, organisation, diplomatie, réactivité et responsabilité sont des compétences essentielles pour devenir assistant ou assistante import-export.

L’assistant import-export doit être doté d’un bon relationnel car il sera confronté à de multiples interlocuteurs et cultures. Sa persévérance et son tempérament de bon négociateur sont autant d’atouts pour sa progression professionnelle. Par ailleurs, sa ténacité lui permettra de gérer au mieux les imprévus.

Il doit être organisé, flexible et connaître les usages applicables dans le domaine du commerce international (tarifs douaniers, incoterms, etc.).

Il doit maîtriser parfaitement les outils informatiques et bureautiques, ainsi que l’anglais. Enfin, la maîtrise d'une troisième langue (voire d'une quatrième) est souvent requise afin de pouvoir exercer le métier.

Expérience

Une expérience des métiers import-export ou sur une fonction similaire est généralement appréciée. L’alternance est donc un réel plus pour débuter sur le poste d’assistant import-export. La pratique courante d’une voire de plusieurs langues étrangères étant exigée, les séjours personnels ou les stages à l’étranger ne sont pas à négliger.

  • 5 /5

    Relationnel

  • 3 /5

    Indépendance

  • 5 /5

    Réflexion

  • 4 /5

    Technique

  • 4 /5

    Action

Quelle formation pour devenir assistant import-export ?

Le métier d’assistant import / export est accessible avec un niveau bac + 2.

Votre parcours de formation chez Studi

bts commerce international
ESG 2022
Eligible CPF
BTS Commerce International
Bac+2
100% en ligne
Diplôme d'Etat

Evolution professionnelle

Un assistant import-export évolue généralement vers la fonction de commercial import-export. Au bout de quelques années, il peut devenir cadre import-export puis directeur du service import-export ou responsable logistique.