Le métier de Concepteur rédacteur

Image
bts gestion pme

Le spécialiste des slogans choc

La mission du concepteur rédacteur, appelé copywriter dans les pays anglo-saxons, est de transformer les idées en messages publicitaires percutants, qui seront diffusés sur différents supports : spot télé ou radio, affiche ou flyer, publi-rédactionnel pour la presse écrite, bannière en ligne, etc. « Parce que vous le valez bien » ou « Vous ne viendrez plus chez nous par hasard » : autant de formules-choc issues de l’esprit fécond d’un concepteur rédacteur.

Sous la tutelle du directeur de création, le concepteur rédacteur ou la conceptrice rédactrice prépare des canevas de messages, à l'aide du brief créatif transmis par le médiaplanneur. Ce cahier des charges détermine la stratégie d’action à suivre en fonction du produit, de la marque, de la personne, de l’idée ou du service à promouvoir, des médias support et de la cible envisagée. Une fois le concept validé, il harmonise texte et visuel, main dans la main avec le directeur artistique.

Le concepteur rédacteur de publicité participe aussi à la réalisation matérielle du projet et en assure le suivi : mise en page des textes et des images, format des documents, présence aux enregistrements sonores et visuels… Son style et ses créations forgent en bonne partie la marque de fabrique d’une agence de publicité.

Découvrez le métier de concepteur rédacteur, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type du concepteur rédacteur

Il trouve du travail difficilement (métier de niche) avec un bac + 3 minimum.

Il a un caractère social, créatif, organisé et entreprenant.

Il travaille dans le secteur privé, dans un bureau, en zone urbaine, parfois à l’international, avec des horaires en journée et parfois en soirée et week-ends.

Le plus souvent salarié, parfois indépendant, il gagne entre 2 500 € et 4 500 € bruts par mois.

Qui recrute des concepteurs rédacteurs ?

  • Agences

    Le concepteur rédacteur exerce le plus souvent en agence de publicité surtout, mais aussi parfois en agence de communication, surtout pour les profils juniors. Il y travaille en binôme avec le directeur artistique, pour des clients (personnes physiques ou morales) recrutés par l’agence. Dans ce cadre, il est souvent amené à mener de front différents projets, pour différentes marques.

  • Annonceurs

    Le concepteur rédacteur se voit de plus en plus proposer un poste au sein des entreprises annonceurs elles-mêmes, les plus importantes créant en interne leurs propres équipes.
    Dans ce cas, il ou elle occupe le rôle de responsable éditorial et ne traite que des projets de communication de son employeur.

  • Freelance

    Le concepteur rédacteur ou la conceptrice rédactrice peut aussi avoir un statut d’indépendant, surtout après une quinzaine d’années d’exercice, lorsqu’il s’est forgé une expérience et un carnet d’adresses solides. Selon son profil, il ou elle peut alors choisir de se spécialiser sur un type précis de produits ou de services ou de représenter un vaste panel de marques.

Quelles sont les conditions de travail du concepteur rédacteur ?

  • Environnement de travail du concepteur rédacteur

    Le concepteur rédacteur travaille au quotidien en relation étroite avec de nombreux interlocuteurs. Spécialiste du texte, il évolue en binôme avec le graphiste ou le directeur artistique, qui s'occupe, lui, de l'aspect visuel. Il est aussi en lien avec le médiaplanneur, le service études ou le planneur stratégique, qui lui transmettent le cahier des charges de la campagne à lancer.

    Une fois le projet validé, il le présente aux équipes commerciales. Il gère au quotidien l’interface avec l’annonceur, main dans la main avec la direction de clientèle.

    En externe, en fonction du budget sur lequel il travaille, il peut travailler avec un panel de professions très variées : journalistes, artistes, architectes…

  • Cadre hiérarchique

    Le concepteur rédacteur ou la conceptrice rédactrice est rattachée hiérarchiquement au directeur de création.

  • Horaires et saisonnalité

    Le concepteur rédacteur ou la conceptrice rédactrice travaille en journée, avec des dépassements possibles en soirée, nuits ou les week-ends, pour boucler un projet urgent. L’activité peut induire des déplacements fréquents.

Salaire du concepteur rédacteur

Le salaire d'un concepteur rédacteur dépend de la taille de l’agence dans laquelle il travaille et de son expérience. On observe aussi des salaires plus élevés en Île-de-France qu'en région.

  • 2500

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 4500

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du concepteur rédacteur ?

Qualités majeures

Principale qualité attendue chez le concepteur rédacteur : la créativité. Pour trouver ses slogans, il doit faire preuve d’imagination, d’un sens de l’innovation, et même d’une vision. Des qualités qu’il entretient en manifestant une vraie curiosité intellectuelle envers l’actualité économique, sociale, politique et culturelle, doublée d’une aptitude à repérer les nouvelles tendances et à sentir « l’air du temps ».

Le concepteur rédacteur doit être psychologue, avec une grande ouverture d’esprit et un certain sens de l’humour. Il doit savoir jongler avec les mots et avoir une orthographe irréprochable. Mais aussi aimer travailler en équipe et manifester une vraie faculté d'écoute aux demandes du client.

Côté compétences techniques, le concepteur rédacteur doit avoir une bonne expertise des différents médias et être familier des notions de graphisme, de typographie ou de photo. Dans ce milieu très concurrentiel, il ou elle doit être dynamique et tenace, avec une bonne résistance au stress et un goût marqué pour le challenge. Il doit se montrer persévérant et humble, car seule une infime partie de ses projets initiaux sera retenue. Il ne compte pas ses heures. Rigoureux, il respecte les délais de remise des projets.

Expérience

Concepteur rédacteur est une fonction où les places sont chères. On peut toutefois y accéder dès le sortir des études, après plusieurs périodes de stage et en présentant un book (collection de ses travaux). Le poste est également ouvert aux cadres confirmés, issus de la publicité, du marketing, voire de la communication ou du journalisme.

  • 4 /5

    Relationnel

  • 3 /5

    Indépendance

  • 5 /5

    Réflexion

  • 3 /5

    Technique

  • 2 /5

    Action

Evolution professionnelle

Le concepteur rédacteur ou la conceptrice rédactrice peut évoluer vers un poste de directeur de la création ou monter sa propre agence. S’il est plus intéressé par le contenu, il peut aller vers un poste de Brand Content Manager, ou de planneur stratégique s’il se sent plus stratège.

Spécialisations du métier de concepteur rédacteur

  • Concepteur rédacteur multimédia

    Avec l’explosion des nouveaux médias et la part croissante des budgets dirigés vers le marché digital, les agences sont de plus en plus friandes de concepteurs rédacteurs ou rédactrices conceptrices ayant aussi des compétences dans le domaine du multimédia et des nouvelles technologies.

    Les concepteurs rédacteurs digitaux sont sollicités pour les campagnes de publicité sur le web, pour des animations événementielles, telles que des jeux online ou des webinaires thématiques, ou encore dans la conception de newsletters.

    Dans la conception de leur argumentaire, les concepteurs rédacteurs digitaux doivent se plier aux contraintes techniques liées au référencement web, ce qui peut brider un peu l’aspect créatif du métier.