Le métier de Community Manager

graduate charge de marketing digital

Un acteur clé de la stratégie digitale de l’entreprise

Né avec l’évolution du web et celle des médias sociaux, le métier de Community Manager est récent, mais désormais vital pour les entreprises, traditionnelles ou pure players.

Le Community Manager est chargé d'accroître la notoriété de la marque, fidéliser les clients et en acquérir de nouveaux, dans le cadre d’une stratégie globale de marketing et de communication en ligne. Il est l’ambassadeur d’une organisation publique ou privée (entreprise, association…), ou encore d’une marque (parfois d’une célébrité) auprès de la communauté en ligne, notamment sur les réseaux sociaux.

Pour cela, il doit créer puis animer différentes communautés (réseaux sociaux, intranet, forums, blogs...), via la production de contenus rédactionnels et multimédia (articles, vidéos...), mais aussi l’organisation de débats ou d’événements (jeux concours...). Il définit la ligne éditoriale de ses actions en ligne ainsi que leur calendrier. Il réalise également une veille continue sur les avis que les clients ou prospects émettent sur l’entreprise, afin de surveiller sa e-réputation.

Lorsqu’un problème surgit (bad buzz, troll…), le ou la Community Manageuse doit le résoudre au plus vite en instaurant le dialogue avec les internautes. Il mène aussi une veille rapprochée sur l’actualité et sur la concurrence. Lui incombent également la définition et le suivi des indicateurs de performance et, parfois, la gestion d’une équipe éditoriale (créatifs internes ou prestataires).

Découvrez le métier de Community Manager, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type du Community Manager

Il trouve du travail assez facilement avec un bac + 3 minimum.

Il a un caractère social, créatif, organisé et entreprenant.

Il travaille dans le secteur privé, en intérieur, dans un bureau, en zone urbaine, avec des horaires en journée, parfois en soirée et week-end.

Salarié, indépendant ou intérimaire, il gagne entre 1 800 € et 3 000 € bruts par mois.

Qui recrute des Community Managers ?

  • Entreprise

    S’il officie dans une PME-TPE, le Community Manager peut cumuler sa fonction avec celle de Social Media Manager, voire de Content Manager. Il touche alors, de manière globale, à la communication et à l’animation de communautés en ligne.

    Dans les grandes entreprises, la stratégie de contenu est définie à l’échelon du groupe, mais souvent mise en œuvre à l’échelon local ou national pour les multinationales : sa fonction est alors plus spécialisée.

  • Agence web

    En agence, le ou la Community Manageuse peut évoluer au sein d’une équipe de communication, de rédaction ou d’une cellule digitale. Dans une petite structure, il peut être seul à gérer la communication digitale, et ses fonctions se confondent alors avec celles de Content Manager. Dans les plus grosses, son poste est plus spécialisé sur un certain type de contenus ou de clients.

  • Indépendant

    Le Community Manager peut aussi travailler en freelance, et ainsi représenter plusieurs marques. Dans ce cas, il doit, en plus de ses missions, devenir son propre commercial afin de trouver ses clients et se construire un portefeuille. Selon son profil et la nature de ses missions, il peut être attaché à certains types de projets éditoriaux, de clients ou encore être généraliste.

Quelles sont les conditions de travail du Community Manager ?

  • Environnement de travail du Community Manager

    Le Community Manager travaille essentiellement sur ordinateur.

    Il exerce au quotidien en relation étroite avec de nombreux interlocuteurs : Social Media Manager, Content Manager, responsable de la communication, responsable marketing, rédacteur web, webmaster.

    Il est amené à interagir avec les différents services de l’entreprise (notamment des opérationnels, pour réaliser des interviews), mais aussi avec des prestataires externes (créatifs, photographes, réalisateurs de vidéos, graphistes…).

  • Cadre hiérarchique

    En entreprise, le Community Management est hiérarchiquement rattaché au directeur marketing et communication, au directeur du digital ou encore au Brand Manager. En agence, il dépend du chef d’agence ou du directeur de projet.

  • Horaires et saisonnalité

    Le Community Manager travaille en journée, avec des dépassements possibles en soirée, voire la nuit ou les week-ends, pour boucler un contenu en urgence ou pour suivre un événement web tardif ou adapté aux horaires d’autres continents.

Salaire du Community Manager

Le salaire d'un Community Manager dépend de la taille de l’agence ou de l’organisation dans laquelle il travaille, de l’ambition du projet porté et de son expérience. On observe aussi des salaires plus élevés en Île-de-France qu'en région.

  • 1800

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 3000

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du Community Manager ?

Qualités majeures

Pour développer l’envie, la fidélité et la cohésion de sa communauté, le Community Manager doit connaître sur le bout des doigts la stratégie de son employeur ainsi que les logiciels de référencement et les moteurs de recherche. Il doit être à l’aise avec les techniques d’études marketing et d’e-réputation, ainsi que les outils de référencement web (SEO). Il a une très bonne pratique des réseaux sociaux et professionnels, de la blogosphère et des forums.

Côté qualités personnelles, il doit être créatif et innovant, curieux et ouvert d’esprit. Son excellent sens de la relation client, son aptitude au travail en équipe et ses qualités de communicant sont indispensables pour dialoguer avec l’ensemble des acteurs concernés. Enfin, réactivité, fiabilité, rigueur et organisation s’imposent pour être capable de mener un projet à bien. Enfin, dans un contexte résolument international, la pratique de l’anglais est essentielle.

Expérience

Pour devenir Community Manager, il est préférable d’avoir au moins 2 à 3 ans d’expérience en tant que webmaster, rédacteur ou chef de projet digital. À noter que sur ce type de poste, les références en contenus déjà réalisées peuvent être moins importantes que les diplômes.

  • 4 /5

    Relationnel

  • 2 /5

    Indépendance

  • 4 /5

    Réflexion

  • 4 /5

    Technique

  • 3 /5

    Action

Quelle formation pour devenir Community Manager ?

Le métier de Community Manager est accessible à bac + 2. Les profils issus d'une formation supérieure en marketing, en communication voire en journalisme sont particulièrement appréciés. Des formations spécifiques permettent également d'accéder à ce métier.

Votre parcours de formation chez Studi

MBA Marketing et Communication
ESG 2022
Eligible CPF
MBA Marketing et Communication
Bac+5
100% en ligne
Titre RNCP
bachelor communication digitale
llcp
Eligible CPF
Bachelor Communication digitale
Bac+3
100% en ligne
Titre RNCP
bachelor marketing et communication
llcp
Eligible CPF
Bachelor Marketing et Communication
Bac+3
100% en ligne
Titre RNCP
334337019_studi
logo digital campus couleur
Eligible CPF
Bachelor Chef de projet marketing digital
Bac+3
100% en ligne
Titre RNCP

Evolution professionnelle

Avec plusieurs années d’expérience, le Community Manager peut évoluer vers un poste de responsable marketing digital, de Social Media Manager, de Content Manager ou de Brand Manager.