Le métier de Rédacteur web

collaborateur fiscal

La plume au service de contenus digitaux

Le rédacteur web, appelé également copywriter, est chargé de rédiger des contenus (articles de presse, annonces, comparatifs, réécriture, voire traduction) pour les sites Internet de ses clients (entreprises, associations, pure players…). Le ou la rédactrice web répond aussi à l’appellation de rédacteur SEO.

Ses missions sont généralement de deux ordres. Dans un premier temps, il collecte l’information. À partir du sujet fourni par le client, le rédacteur web se livre à une veille documentaire, en croisant et en vérifiant ses sources. Il rédige ensuite à partir de ces données, en respectant la ligne éditoriale de son client ou employeur. Il doit veiller à écrire ses contenus en respectant les bonnes pratiques de rédaction web (utilisation de mots clés, structuration, lisibilité...) afin de favoriser la lisibilité de son contenu par les internautes et les moteurs de recherche. Ses phrases doivent être concises, claires et précises, et son style attractif. Il ou elle doit respecter le calibrage et la forme (police, affichage, mise en page…) attendus par le client.

La fonction de rédacteur web se confond parfois en tout en partie avec trois autres, qui constituent pourtant des métiers différents. Le blogueur publie des tribunes d'humeur et contenus personnels sur un site ou un espace qui lui est dédié. Le journaliste web est un journaliste à part entière, détenteur d'une carte de presse et qui remplit des missions d'investigation publiées sur des médias web. Enfin, le Community Manager produit du contenu pour les réseaux sociaux et anime ces communautés.

Découvrez le métier de rédacteur web, ses évolutions professionnelles et les formations Studi.

Portrait type du rédacteur web

Il trouve du travail assez facilement avec un bac + 3 minimum.

Il a un caractère social, créatif, organisé, intellectuel et entreprenant.

Il travaille dans le secteur privé, en intérieur, dans un bureau, en zone urbaine, avec des horaires en journée et parfois en soirée.

Salarié ou indépendant, il gagne entre 1 600 € et 3 000 € bruts par mois.

Qui recrute des rédacteurs web ?

  • Agences web

    En agence, le ou la rédactrice web peut évoluer au sein d’une équipe de communication, de rédaction ou d’une cellule digitale. Dans une petite structure, son champ d’intervention peut être très large et se confond même parfois avec la fonction de Community Manager. Dans les agences plus importantes, son poste peut être plus spécialisé sur un certain type de contenus ou de clients.

  • Entreprises

    Le rédacteur web peut être employé par des entreprises nécessitant une équipe de rédacteurs permanents : webzines, grands groupes de contenus web, service communication digitale d’un grand groupe... Ses tâches peuvent être diversifiées, en collaboration avec plusieurs services internes (marketing, achats, production, RH…).

  • Freelance

    Le rédacteur web freelance conclut des contrats avec des clients ayant des besoins ponctuels (refonte d’un site) ou réguliers (alimentation ou actualisation de contenus de fond). Il ou elle est généralement rémunéré à l’article réalisé, au nombre de signes ou de mots.

Quelles sont les conditions de travail du rédacteur web ?

  • Environnement de travail du rédacteur web

    En agence, entreprise ou freelance, le rédacteur web travaille généralement en solo, en lien étroit avec son client. Mais il peut être amené à collaborer avec d’autres rédacteurs afin de répondre à des demandes spécifiques, ainsi qu’avec d’autres fournisseurs de contenus (créatifs, photographes, réalisateurs de vidéos, graphistes…). Il peut aussi effectuer des missions en partenariat avec le Social Media Manager ou le Community Manager, ou avec le service marketing. Il est parfois amené à mener des interviews, en interne comme en externe.

  • Cadre hiérarchique

    Le rédacteur SEO est généralement rattaché au responsable éditorial, communication ou marketing, ou au Content Manager.

  • Horaires et saisonnalité

    Le rédacteur web travaille en journée, avec des dépassements possibles en soirée, notamment pour boucler un contenu en urgence.

Salaire du rédacteur web

Le salaire d'un rédacteur web dépend de la taille de l’agence ou de l’organisation dans laquelle il travaille, de l’ambition du projet porté et de son expérience. On observe aussi des salaires plus élevés en Île-de-France qu'en région.

  • 1600

    bruts mensuels
    en début de carrière

  • 3000

    bruts mensuels
    avec de l'expérience

Quel est le profil du rédacteur web ?

Qualités majeures

Le ou la rédacteur web est d’abord un professionnel de l’écriture : sa syntaxe, sa grammaire et son orthographe doivent être irréprochables. Pour être en mesure de traiter une foule de sujets différents, il ou elle doit faire montre d’une large culture générale, assortie d’une vraie curiosité intellectuelle (notamment pour se livrer à une veille documentaire) et d’un excellent esprit de synthèse.

Le rédacteur web doit aussi connaître sur le bout des doigts les arcanes de l’écriture web : hiérarchie de l’information, mots-clés et balises pour un référencement optimisé, style court, découpé et accrocheur. Il maîtrise aussi les bases du langage HTML, le fonctionnement des moteurs de recherche et les outils de gestion de contenu.

Pour réussir, mieux vaut être autonome, organisé et rigoureux, notamment quand le rédacteur travaille en freelance, où il est amené à jongler avec plusieurs commandes de différents clients. Son relationnel doit être bon, tant pour mener ses entretiens éventuels que pour démarcher les clients et collaborer avec eux au long cours.

Expérience

Pour devenir rédacteur web, il est préférable d’avoir au moins 2 à 3 ans d’expérience à son actif, en tant que webmaster, rédacteur ou journaliste. À noter que sur ce type de poste, les références en contenus déjà réalisées peuvent être plus importantes que les diplômes.

  • 3 /5

    Relationnel

  • 2 /5

    Indépendance

  • 4 /5

    Réflexion

  • 5 /5

    Technique

  • 1 /5

    Action

Quelle formation pour devenir rédacteur web ?

Les parcours sont variés pour devenir rédacteur web.

Il est possible d'accéder au métier en passant un diplôme en communication écrite ou communication digitale, ou encore de compléter un parcours généraliste avec une certification spécialisée dans la communication digitale.

Les doubles compétences (en rédaction et dans un domaine spécifique) sont particulièrement appréciées dans le secteur, facilitant l'accès au métier suite à une reconversion professionnelle pour devenir rédacteur web spécialisé dans son sujet d'expertise.

Votre parcours de formation chez Studi

bachelor communication digitale
llcp
Eligible CPF
Bachelor Communication digitale
Bac+3
100% en ligne
Titre RNCP
bachelor marketing et communication
llcp
Eligible CPF
Bachelor Marketing et Communication
Bac+3
100% en ligne
Titre RNCP
bts communication
llcp
Eligible CPF
BTS Communication
Bac+2
100% en ligne
Diplôme d'Etat

Evolution professionnelle

Avec plusieurs années d’expérience, le rédacteur ou la rédactrice web peut se spécialiser sur un certain type de sujets et augmenter ses revenus en gagnant en expertise. Il peut aussi grimper dans la hiérarchie de son entreprise ou de son agence en évoluant vers un poste de Content Manager, de Social Media Manager, de Brand Manager, de directeur éditorial ou de responsable communication digitale. Il peut aussi devenir directeur d’agence.

Spécialisations du métier de rédacteur web

  • Digital Storyteller

    Le Digital Storyteller utilise les émotions pour promouvoir une marque, un concept ou un événement. Particulièrement créatif et imaginatif, il sait à merveille raconter des histoires et plonger le lecteur dans un univers.

    La plupart du temps indépendant, le Digital Storyteller peut aussi être embauché par une agence de communication, de web marketing ou de publicité.

    Ses missions :

    • Se documenter sur un contexte (historique, géographique, social…) et préparer le fil de sa « story ».
    • Raconter des histoires, sous de multiples formats : textes, vidéos et surtout interactifs.
    • Effectuer un suivi de ses publications, notamment via les réseaux sociaux.
  • Correcteur-relecteur

    Le rédacteur ou la rédactrice web peut être amené à exercer, à temps plein ou partiel, la fonction de correcteur-relecteur. Initialement employés par les maisons d’édition et les organismes de presse, ces professionnels exercent aujourd’hui majoritairement en freelance. Ils officient généralement pour le compte de plusieurs clients.

    Ses missions :

    • Se tenir scrupuleusement au fait des règles d’écriture et de typographie en général, mais aussi, plus spécifiquement, de celles qui s’appliquent à la rédaction web.
    • Relire et corriger des contenus éditoriaux, les siens propres comme ceux de confrères.
    • Se livrer à des prestations de rewriting (réécriture), en respectant le sens et le format du contenu original.
  • Traducteur

    Le ou la rédactrice web peut aussi se livrer (le plus souvent en association avec ses missions en langue française) à des prestations de traduction. La plupart de ces professionnels (peu nombreux) officient en indépendants, à la mission. Certains travaillent pour une agence de traduction.

    Ses missions :

    • Maîtriser au moins deux langues à la perfection.
    • Être un expert des impératifs et des contraintes de la rédaction web en général.
    • Maîtriser les logiciels de TAO (traduction assistée par ordinateur).